E036 – comment isoler rt 2012

Quelles obligations en termes d’isolation RT 2012 ?

Le secteur du bâtiment est de plus en plus encadré dans le but de rendre les nouvelles constructions plus efficaces et moins énergivores. Un cahier des charges assez drastique a été édicté et doit être respecté pour obtenir les attestations nécessaires au début du chantier ainsi qu’à sa validation finale.

Si vous n’êtes pas très au fait des obligations et des attentes en termes de réalisation, sachez que la réglementation thermique en vigueur oblige à un seuil limite de consommation d’énergies primaires. Autrement dit, la RT 2012 encadre les différentes étapes d’un projet pour en assurer la qualité et l’efficacité énergétique.

L’accent est mis sur la cohérence de l’étude réalisée par le bureau, avec le rendu de la construction. Quelles sont les obligations qui vous attendent ?

Efficacité du bâti

C’est l’une des prérogatives mises en avant par la RT 2012. Indépendamment de tous les efforts mis en place, il s’agit là d’un des points clés pour répondre aux attentes de résultat de la réglementation. L’étude pratiquée en amont du chantier étudie la conception du bâtiment et met l’accent sur les propriétés intrinsèques du bâti.

En passant au crible l’ensemble des points sensibles dont peut souffrir un ouvrage, on s’assure de son efficacité et du confort thermique qu’il pourra offrir. Les ponts thermiques, par exemple, devront être soignés et réduits au minimum.

Lorsqu’on parle de pont thermique, il s’agit de l’ensemble des points susceptibles de représenter des déperditions de chaleur potentielles. En d’autres termes, toutes les liaisons d’un étage à l’autre, toutes les menuiseries ainsi que la toiture seront étudiés afin de corriger les faiblesses qu’ils pourraient représenter.

De par sa conception, le bâti doit assurer à lui seul un niveau minimum d’efficacité, quelle que soit la saison. Vous comprendrez donc, qu’il est important de soigner sa réalisation afin d’éviter toute déconvenue lors du test d’étanchéité final, celui grâce auquel l’attestation RT 2012 de fin de chantier sera remise.

Les projections numériques que permet l’étude mettront en évidence tous les points à soigner, conférant ainsi à l’ouvrage les qualités requises par la RT 2012. Le cahier des charges qu’édictera le bureau d’études sera la clé pour une construction en accord avec les attentes d’efficacité énergétique. La qualité intrinsèque du bâti assure un niveau d’efficacité à la hauteur de ces attentes, il est la base d’un projet viable et inscrit dans son temps.

comment isoler rt 2012

L’isolation

Il s’agit d’un des points les plus importants en termes d’économie d’énergie. Le chauffage représente à lui seul une grande part des dépenses énergétiques d’un foyer. Qu’il soit électrique, à gaz ou au fioul, il peut s’avérer pénalisant pour votre portefeuille si l’isolation de votre logement n’est pas à la hauteur.

C’est pourquoi le choix de l’isolant est primordial, il doit être conforme au reste de la réalisation du chantier. L’étude préalable permet de choisir le matériau ainsi que de préconiser sa pose. En termes d’isolation, beaucoup sont conformes avec la RT, cependant, selon l’emplacement et la configuration de l’ouvrage, il sera préférable d’en utiliser un plutôt qu’une autre. Depuis la laine de verre en passant par la laine de roche ou l’emploi de panneaux de bois, il existe énormément de possibilités.

Selon les résultats des projections numériques, on devra appliquer à la lettre les recommandations édictées par le bureau d’études. Qu’il s’agisse des combles ou des murs par exemple, l’isolant et sa pose peuvent varier. Quoi qu’il en soit, il faudra s’assurer que la réalisation est bien conforme à l’étude.

Pour ce qui est de la rénovation, un panel de possibilités s’offre à vous. Depuis un aménagement des combles, en passant par une isolation extérieure, tout est envisageable dès lors que l’efficacité est avérée par le bureau d’études. Si vous doutez de la méthode à utiliser, tournez-vous vers un BET qui sera à même de vous proposer des solutions adaptées à votre projet et en adéquation avec la RT 2012.

Un bon isolant permet de réaliser jusqu’à 80% d’économies énergétiques, en renforçant un bâti, qui parfois n’est pas à la hauteur de ce qui se fait aujourd’hui. Dans le cadre d’une rénovation, on se rend parfois compte que notre logement est une ‘’passoire thermique’’ qui souffre de déperditions caloriques de tous les côtés. Une étude thermographique, à l’aide d’une caméra infrarouge, permet de mettre en évidence tous les ponts thermiques ainsi que tous les points les plus sensibles qu’il faut isoler en priorité. Si vous pensez que votre maison n’est pas conforme à ce qu’on attend d’un bâtiment aujourd’hui et que vous souhaitez remédier à cela, faites appel à un BET qui réalisera des prises de vue thermographiques et mettra en évidence ses faiblesses.

Ainsi vous saurez comment agir pour améliorer tout cela et quelle mesure à mettre en œuvre pour y remédier. Cela vous orientera sur le choix de l’isolant et sur sa pose.

Que permet une bonne isolation ?

Au-delà des économies d’énergie, grâce à une bonne étanchéité et une bonne isolation, on peut mettre en place un système de renouvellement d’air. Une fois que l’on a pris le soin d’isoler correctement les murs et les autres points sensibles, l’étanchéité à l’air doit être assurée. Ainsi, pour une aération régulière et correcte, on peut installer une VMC en accord avec la RT 2012. Cette dernière permettra une régulation de la température et une qualité d’air constante à l’intérieur. Le chauffage sera ainsi moins sollicité.

Pour une réalisation plus écoresponsable, on peut également mettre en place un puit canadien, dispositif de ventilation et de régulation thermique. Par le biais d’un réseau de canalisations enterrées, on profite de la température constante du sol pour alimenter le logement en air frais en été et doux en hiver. La mise en place d’un tel dispositif n’est possible que si l’ouvrage jouit d’une parfaite isolation. Ce système est inspiré de la pompe à chaleur qui traite de l’eau et non l’air.

Là encore, la faisabilité et l’installation ne seront possibles qu’après avoir été validés par le BET.

Aujourd’hui, on se rend compte que la qualité de l’isolation déterminera la qualité d’un ouvrage autant que la solidité de ses fondations par exemple. C’est pourquoi, à l’heure d’économiser nos ressources et de reduire leur consommation, il est important de lui accorder l’attention qu’elle mérite.

Si vous souhaitez vous assurer de la qualité de votre logement et de ses propriétés thermiques, n’hésitez pas à vous tourner vers les professionnels qui seront à même de vous conseiller et de vous orienter dans ce sens. Rien ne remplace l’expertise d’un bon BET.

Editeur