Travaux et entretien

Construction ou rénovation : quel budget prévoir pour l’installation d’une porte d’entrée vitrée ?

Par Thierry , on 17 août 2021 - 9 minutes de lecture
Porte d'entrée vitrée

Ces derniers temps, la porte d’entrée en verre gagne plus de notoriété. Avantageuse, elle est devenue très fréquente dans les travaux de construction et de rénovation. Peu importe le choix du matériau qui compose le cadre, ce type de porte offre un design sobre et élégant tout en offrant un excellent confort. Si vous vouliez remplacer votre ancienne porte par ce modèle, il convient de connaître les différents types et le prix de cette porte vitrée. Cela vous permettra de faire une estimation du coût de votre projet, afin de bien gérer votre budget.

Quels sont les paramètres impactant le prix d’une porte d’entrée vitrée ?

Il faut avouer que les portes d’entrée en verre ne sont ni chères ni abordables. En réalité, leur prix varie selon quelques critères. Ce sont :

Les dimensions et le choix du matériau de la porte

Sur le marché, il existe des portes d’entrée vitrées avec une dimension standard. Mais il est également possible de commander une porte sur-mesure avec une dimension atypique et de différents matériaux personnalisés. Mais dans ce cas-là, le prix dans le devis sera plus élevé. Car, logiquement, une porte en verre sur mesure est bien plus coûteuse qu’une porte standard. Sans compter la pose, le prix d’une porte d’entrée sur mesure est au moins 1000 euros.

Le niveau de gamme et le design de la porte

Sachez qu’il y a deux types de gammes de portes : entrée de gamme et haut de gamme. Si vous choisissez la dernière option, vous bénéficierez d’un design parfait avec une bonne finition. Toutefois, le modèle haut de gamme s’avère bien plus onéreux. Par contre, le modèle d’entrée de gamme offre moins d’esthétisme, mais son prix reste abordable.

La sécurité de la porte d’entrée

Il s’agit du type de serrure choisi pour sa porte d’entrée. Ces serrures de sécurité permettent d’obtenir une protection optimale contre toute tentative d’effraction. Son prix hors pose peut aller de 90 jusqu’à 1 000 euros, selon le modèle choisi. Il existe également d’autres options pour maximiser la sécurité et renforcer la résistance de la porte. Il y a, par exemple, la pose d’un film antieffraction qui coûte 6 € à 30 € par m2 (prix moyen hors pose).

Les différents matériaux du cadre de la porte d’entrée en verre

La porte d’entrée vitrée en PVC

Très connue, la porte d’entrée vitrée avec un cadre en PVC fait partie des modèles les plus économiques. Classique, ce type de porte est en général en blanc et en noir. Cependant, il est possible d’obtenir d’autres coloris et des nuances de couleur. Sans oublier les imitations de structure (pierre ou bois). La porte vitrée en PVC ne nécessite aucun entretien et en même temps, elle offre une bonne résistance contre les intempéries.

Le tarif hors pose d’une porte d’entrée en verre et en PVC se négocie à partir de 250 à 1 400 euros. Ce prix varie selon la qualité de la porte et le vitrage.

La porte d’entrée vitrée en aluminium

L’aluminium est considéré comme un matériau de qualité. Tandis que l’acier offre une forte solidité contre les chocs, celui-ci offre une excellente résistance à la corrosion. Néanmoins, la porte d’entrée vitrée en alu reste parmi les portes les plus avantageuses. Le prix d’une porte vitrée avec un cadre en alu varie selon le modèle choisi. Pour un modèle plus économique, le prix s’oscille entre 600 euros. Quant au produit de haute qualité, le tarif s’aiguille entre 2 600 euros. Notez que le prix de la pose n’y est pas compris.

La porte d’entrée vitrée en bois

Le bois offre une esthétique particulière à la porte d’entrée. Classiques, mais très courantes, les portes vitrées en bois bénéficient d’une isolation renforcée. Malgré tout, ces derniers nécessitent un certain entretien. Le prix d’une porte en verre avec un cadre de bois dépend de la gamme et l’essence de bois choisis. Mais en général, la fourchette de prix hors pose est comprise entre 1 000 à 3 000 euros.

Le choix du type de vitrage a-t-il des impacts sur le prix de la porte en verre ?

Non seulement, le choix du type de vitrage influent la qualité d’isolation (thermique/phonique), mais également le prix de la porte. En réalité, cette sélection varie en fonction du lieu d’habitation et son environnement.

Les différents types de vitrage et leur prix

  • Le simple vitrage : classique, ce type de vitre reste le plus abordable de tous. Celui-ci vaut environ 25 à 60 euros par m2 à l’exception de la pose.
  • Le double vitrage : dans cette lancée, il y a le modèle simple et le modèle renforcé. La première option offre une amélioration considérable à l’isolation thermique d’une maison. Cela dit, le double vitrage coûte à peu près 50 euros par m2 (hors pose).

La deuxième option est beaucoup plus renforcée au niveau de l’isolation. C’est pourquoi le prix du double vitrage renforcé peut aller jusqu’à 150 euros par m2 sans l’installation.

  • Le triple vitrage : tout comme le double vitrage, celui-ci offre une belle performance en isolation thermique. Mais au niveau phonique, le triple vitrage est moins performant que le double vitrage. Le prix hors pose de celui-ci se situe moyennement entre 140 et 300 euros par m2.
  • Le vitrage antieffraction : appelé aussi « vitre de sécurité », ce type de vitrage est un modèle en feuilleté qui est constitué d’au moins 2 vitres. Ces vitres sont réunies par des films ultras résistants permettant d’obtenir une bonne performance en matière de sécurité. Beaucoup plus amélioré, le vitrage antieffraction offre une protection optimale contre toute tentative de cambriolage. Précisons quand même que cette vitre n’est pas invulnérable. Néanmoins, c’est une meilleure solution pour décourager les voleurs et retarder l’effraction. Sans compter l’installation, le tarif de ce type de vitrage se négocie entre 100 à 250 euros par m2.
  • Le vitrage acoustique : il s’agit d’un vitrage spécial destiné aux personnes qui habitent dans les zones bruyantes. Cela implique les maisons à proximité d’une gare routière, d’un aéroport, en ville ou près d’une usine. Le vitrage acoustique permet de réduire considérablement le bruit entrant à l’intérieur de la maison.

Les différents types de verre

Gardez à l’esprit que le choix du verre joue un rôle très important dans la finition du vitrage.

  • Le verre translucide ou dépoli : Ce verre adoucit la lumière venant de l’extérieur et apporte plus d’intimité aux occupants en dissimulant l’intérieur de leur appartement. En effet, celui-ci possède un aspect satiné grâce à un traitement des vitrages (au sable ou à l’acide). Le prix d’un verre dépoli compte un budget d’environ 60 euros par m2. Ce coût dépend toutefois de l’épaisseur ou de l’apport de soin à l’esthétisme du verre.
  • Le verre transparent : classique, celui-ci permet d’avoir une vision claire de l’intérieur et apporte une luminosité ambiante dans sa maison. Malgré tout, celui-ci offre moins d’intimité. Le prix du verre transparent est à peu près de 30 euros par m2.
  • Le verre granité : il s’agit en effet d’un verre granuleux avec un aspect moderne. Ce type de verre apporte de l’intimité aux occupants tout en laissant entrer la lumière du soleil dans l’appartement. Le tarif d’un verre granité s’oscille entre 30 euros par m2.
  • Le verre martelé : très décoratif, celui-ci permet d’obtenir un vitrage en relief avec un effet gondolé. Ce verre laisse la lumière entrer dans la maison tout en préservant l’intimité des occupants. Son meilleur atout est le fait qu’il soit facile à nettoyer. Le prix du verre martelé est compris entre 40 et 50 euros par m2.

Combien coûte la pose d’une porte d’entrée ?

Le tarif de la pose d’une porte d’entrée vitrée est unique. C’est-à-dire ni à l’heure ni au m2. En réalité, c’est l’artisan qui décide librement du prix. Gardez à l’esprit que le prix varie en fonction de l’artisan engagé. Mais en général, le prix de la pose est toujours raisonnable. Au minimum, la pose coûte 50 euros et au maximum, elle vaut plus de 600 euros (à l’exception du prix de la porte).

Cela va de soi, plusieurs éléments peuvent impacter ce prix d’installation. Cela implique la localisation de l’habitation et la complexité de la pose (type de vitre, la serrure). À cela s’ajoute la dimension de la porte (classique ou bien sur-mesure). S’il s’agit d’un travail de remplacement, l’état de l’ouverture et la dépose de l’ancienne porte sont les principaux critères qui augmentent le prix dans le devis. Sachez également qu’un artisan expérimenté a tendance à proposer un tarif bien plus élevé qu’un artisan moins compétent.

Comment réduire le prix d’une porte d’entrée ?

Il existe plusieurs aides financières qui permettent de réduire la facture de l’achat et de l’installation de la porte vitrée. Dans un premier temps, vous devez choisir une porte vitrée ayant des performances énergétiques. En effet, celle-ci doit avoir des impacts considérables sur l’amélioration de l’isolation de votre maison. Ainsi il sera facile de bénéficier de ces financements. Ensuite, il convient de faire appel à un expert certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) pour facturer l’achat de la porte d’entrée vitrée.

Voici la liste des aides financières à pourvoir grâce à ces actions : le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou « CITE » (une réduction de 30 % sur le montant des travaux sur les impôts) ; la TVA à taux réduit (avec une réduction de 5,5 à 10 % pour l’achat et la pose) ; l’éco-PTZ (un prêt remboursable de 30 000 € au maximum) ; et les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’amélioration de l’habitat).

Thierry

Thierry possède sa propre agence d’architecture. Il accompagne les particuliers depuis la création des plans de leur logement, en passant par la réalisation des démarches administratives jusqu’à la coordination des différents artisans en charge des travaux.