Travaux et entretien

Quel est le budget à prévoir pour la pose d’une cuisine ?

Par Clémentine , le 22 décembre 2021 - 7 minutes de lecture
Budget à prévoir pose Cuisine

Que ce soit pour une nouvelle installation ou un réaménagement, le budget pour la pose d’une cuisine dépend de plusieurs critères. Déjà, il vous faudra définir vos préférences en matière de style : moderne, rustique style chalet, champêtre, etc. La qualité aussi compte pour beaucoup dans la budgétisation de votre nouvelle cuisine : entrée de gamme, milieu de gamme, haut de gamme ou sur mesure. Ensuite, il faudra prendre en compte les matériaux utilisés et les dimensions de la pièce.

Le budget pour la pose avec les matériels déjà fournis

Si vous avez déjà tous les éléments qui composent votre pièce de cuisine, il ne vous reste plus qu’à solliciter les services d’un cuisiniste, ou d’un expert pour le montage, l’installation et l’aménagement. Le tarif de pose se situe entre 600 à 750 euros. Cette estimation varie en fonction :

  • de la configuration et de la dimension de la pièce;
  • des dimensions et du nombre des composants à installer;
  • du type de finitions en kit ou personnalisé sur mesure;
  • du type de matériaux : synthétique ou naturel;
  • du prestataire installateur : artisan indépendant, cuisiniste ou enseigne d’ameublement.

La pose concerne les meubles, le système de plomberie, le plan de travail, la robinetterie, l’évier et les appareils électroménagers. Certains professionnels comme les artisans indépendants établissent leur tarif à l’heure, entre 20 à 35 euros. Les cuisinistes et les enseignes d’ameublement comme ikea prennent entre 15 à 20 % du coût total des éléments qui composent votre cuisine. Une première visite des lieux peut être facturée pour une cinquantaine d’euros. Il est recommandé de demander un devis détaillé auprès de plusieurs prestataires. Le devis pour le montage de la cuisine devra comporter les éléments classiques (date d’établissement, durée de validité, date limite, nom et coordonnée de l’entreprise…), ainsi que les éléments suivants :

  • la liste détaillée des composants à installer et le coût à l’unité;
  • la tarification globale des travaux de pose, hors taxe et toute taxe comprise.

Pour trouver le professionnel qui convient à votre projet, consultez les sites spécialisés sur internet et demandez des devis détaillés sur chaque site qui vous intéresse. Vous pouvez aussi utiliser les plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels. Les moyens d’antan qui consistent à consulter les pages jaunes des annuaires, de téléphoner et de se renseigner de vive voix sont encore d’actualité. Quoi qu’il en soit, le professionnel devra être certifié par Quali’cuisines ou posséder la certification AFAQ Service Confiance.

Le budget à prévoir pour chaque version de gamme de la cuisine

Une cuisine d’entrée de gamme est composée de matériaux de qualité correcte, esthétiques et sans défauts apparents. Si vous optez pour l’achat et la pose d’une cuisine de ce type, le prix varie autour de 3 500 euros. Si vous souhaitez investir dans une pièce déjà équipée d’accessoires, de meubles, de robinetteries, d’éviers et d’électroménagers, il vous faudra dépenser autour de 5 500 euros. Nous ne donnons ici que des estimations, car le prix fixé dépend des dimensions et configurations de la pièce.

Pour la version milieu de gamme, vous pourrez dépenser en moyenne une somme comprise entre 5 000 et 7 500 euros pour le choix d’une cuisine équipée. Le modèle milieu de gamme est de qualité sûre et durable.

Pour l’achat et la pose d’une version haut de gamme, prévoyez entre 8 000 et 10 000 euros. Vous aurez alors la garantie d’une cuisine fabriquée avec des matériaux nobles, les plus sûrs du marché. Des accessoires, meubles, robinetteries, éviers, plan de travail en marbre blanc.

Pour la version sur mesure, vous achèterez chaque composant un à un, selon vos goûts et vos préférences. Vous définirez le style : moderne, classe, classique, champêtre, rustique, etc. Même les moindres détails comme le type de carrelage, les éléments composant le dosseret avec sa forme et sa couleur, les électroménagers à intégrer, et le choix du plan de travail: marbre, granit, quartz etc. devront être choisis par vos soins. Vous définirez donc chaque détail. Le budget à prévoir pour un tel projet dépend des éléments que vous aurez choisi d’intégrer, et peut atteindre quelques dizaines de milliers d’euros.

Le budget pour chaque élément lors de la pose de cuisine

Éléments indispensables à tout type de cuisine, le robinet et l’évier ont un prix compris entre 80 et 650 euros. Pour plus de praticité et de confort d’utilisation, nous vous conseillons un robinet à sortie double et douchette intégrée, ainsi qu’un évier à double bac.

Le plan de travail est un autre composant essentiel de la pièce. Les fournitures s’acquièrent à un prix entre 40 à 400 euros le mètre carré. Les matériaux les plus utilisés sont : l’inox, la mélamine, le bois massif, le quartz et la pierre naturelle.

Lors du montage, l’évier et la plaque chauffante doivent être encastrés dans une partie du plan de travail. Dans la partie inférieure peuvent être créés des tiroirs de rangement encastrables. Pour la pose de ces éléments, prévoyez un prix compris entre 200 et 850 euros.

Ensuite, vous avez la crédence, qui est la partie murale au-dessus de la table de travail. Ce composant fait office souvent de rangement d’ustensiles, d’assiettes et de verres. La crédence doit être équipée de portes de fermetures. Il doit être fabriqué avec des matériaux lisses et faciles à nettoyer, contre les graisses de cuisson et les éclaboussures d’eau. Le coût pour la pose de crédence varie entre 20 à 300 euros par mètre carré.

Les budgets pour les éléments complémentaires

Pour donner un aspect moderne et esthétique à votre pièce pour cuisiner, vous pouvez ajouter un carrelage au sol. Le prix de pose de carreaux varie de 15 à 80 euros le mètre carré. Ce prix varie selon la provenance des carreaux, la gamme, les motifs, les coloris et la taille.

La dernière tendance pour une cuisine haut de gamme est la pose d’un îlot central: il s’agit d’un long plan de travail supplémentaire qui se place au milieu de la pièce. Les plus fous osent même le double îlot central (voir même un triple pour les professionnels et les férues de cuisines) du moment que le prix octroyé pour l’aménagement ou la rénovation le permet, l’on peut tout faire. L’îlot central a l’avantage de pouvoir accueillir des plaques de cuisson, des éviers et robinets. Tandis que la partie au-dessous peut renfermer des tiroirs de rangement pour les appareils électroménagers. Si vous souhaitez mettre en place un îlot central, il vous faudra compter entre 60 à 80 euros par mètre carré. En ce qui concerne la pose des meubles de cuisine, vous avez le choix entre les tables et les chaises en bois ou en mélaminé. Prévoyez un prix allant de 120 à 800 euros. Pour ce qui est de l’électroménager, n’achetez que ce dont vous avez réellement besoin : réfrigérateur, four électrique, luminaires, table de cuisson. Si possible, optimisez les espaces de diverses manières. Par exemple, optez pour des composants encastrables comme le lave-vaisselle sur une façade de cuisine. Vous aurez besoin d’un montant allant de 200 à 1 000 euros.

Conclusion

Vous avez plusieurs options de pose à votre disposition, selon le prix que vous souhaitez y allouer. Il est moins onéreux de réaliser la pose si vous avez déjà tous les éléments chez vous. Ce sont surtout les appareils électroménagers : réfrigérateur, four (double ou simple), lave-vaisselle, etc. qui ont un prix élevé. Si vous les avez déjà acquis à l’avance, la facture en sera amoindrie. Pour faire plus d’économie, privilégiez aussi les cuisinistes qui confectionnent et distribuent leurs produits de manière industrielle.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.