Travaux et entretien

Le coût des travaux d’entretien d’un chauffe-eau

Par Clémentine , le 13 décembre 2021 - 7 minutes de lecture
cout-travaux-entretien-chauffe-eau

Une réglementation oblige l’entretien de certains chauffeeaux, car ils peuvent générer des produits nocifs. En général, tous les chauffe-eaux nécessitent des travaux entretiens réguliers afin de prolonger leur durée de vie et de limiter leur surconsommation énergétique. La démarche consiste à mettre en œuvre une routine de vérification et de nettoyage incluant les inspections visuelles, les vidanges de cumulus, les nettoyages, les remplacements des pièces défectueuses, la réparation ainsi que le détartrage de l’appareil. Le but réside dans le maintien de l’aspect et de la fonctionnalité de chaque composant. L’intervention d’un plombier ou un chauffagiste est souvent indispensable. Quel budget faut-il prévoir pour les travaux d’entretien d’un chauffeeau ?

Les signes de dysfonctionnements d’un chauffe-eau

D’après l’estimation des fabricants, un chauffe-eau a une durée de vie moyenne de 10 ans. Cette durée peut atteindre 20 ans pour les équipements haut de gamme. Sa longévité dépend de sa marque, mais également de la qualité de l’eau, de son installation et surtout de qualité de son entretien. Un professionnel, plombier ou chauffagiste, doit intervenir tous les ans. Il effectuera les vidanges du ballon d’eau, les nettoyages ou le détartrage des composants en cas de besoin. Il inspecte aussi visuellement chaque élément pour détecter au préalable les pièces défectueuses.

Si vous habitez dans une région où l’eau est très calcaire, vous devez songer alors à certaines initiatives qui optimiseront la longévité de votre chauffe-eau. Vous devez prévoir les vidanges tous les ans, car le calcaire est l’ennemi principal des équipements électroménagers.

Si vous apercevez certains signes douteux comme la diminution du volume d’eau, cela peut signifier que le fond du ballon est tapissé de dépôt de calcaire. Si vous constatez également que la réserve d’eau chaude semble moins importante qu’avant, vous devez songer au détartrage des équipements. Si le ballon d’eau est connecté à une chaudière, prévoyez également un entretien pour cette dernière.

L’entretien du chauffe-eau à gaz

La loi impose un entretien annuel pour un chauffe-eau à gaz. Cette réglementation est due à l’intoxication au monoxyde de carbone. La non-étanchéité des conduites d’un appareil à gaz reste nocive et mortelle pour les êtres humains. Les maintenances d’un appareil à gaz s’avèrent délicates.

Un chauffagiste professionnel agréé par l’État assurera l’intervention. Il a pour mission de remplacer les joints du clapet et de nettoyer certains éléments : injecteur, brûleur ou ailettes. L’artisan doit également assurer un détartrage du corps de chauffe et du ballon d’eau pour nettoyer en profondeur chaque composant du système. Il doit aussi vérifier la chaudière, si le système est associé avec ce dispositif de chauffage complémentaire. Qu’importe que vous soyez locataire ou propriétaire, le fait est que si vous occupez le logement, vous devez prendre en charge le coût de l’entretien. À la fin de son intervention, le chauffagiste vous remettra une attestation qui témoigne des entretiens fait sur votre appareil à gaz et de la conformité réglementaire de votre installation.

En cas de nécessité, les opérations prennent aussi en considération d’autres éléments comme l’alimentation, afin de garantir son étanchéité et de limiter les risques de fuites. Elles concernent également les systèmes d’évacuation de fumées et le remplacement de certains consommables. Le prix des travaux pour un chauffe-eau à gaz oscille entre 100 et 200 euros. Vous pouvez souscrire à un contrat d’assurance d’entretien pour ce type d’appareils.

L’entretien du chauffe-eau solaire

Un chauffe-eau solaire est conçu pour durer plus de 10 ans. Les trois parties du chauffe-eau solaire doivent être entretenues et nettoyées régulièrement : les capteurs solaires, les éléments de la chauffe et de la cuve appelée également cumulus. Ce système peut être jumelé à une chaudière. Le prix des travaux varie généralement entre 120 et 300 euros. Vous devez faire appel à un chauffagiste spécialisé dans les équipements solaires pour garantir les entretiens de votre appareil. Demandez toujours un devis avant toute intervention.

Les travaux s’effectuent en plusieurs étapes. Ils consistent à détecter les fuites et à effectuer un ravalement des capteurs solaires, car les intempéries, la végétation et les poussières entravent l’arrivée du rayon solaire. Vous pouvez également bénéficier d’un contrat avec ce dispositif et un artisan spécialisé se chargera de son entretien. Ce type de chauffe-eau ne requiert qu’une réelle intervention tous les 4 à 5 ans. Prévoyez seulement la vidange du ballon d’eau systématiquement pour enlever les dépôts de calcaire.

L’entretien du chauffe-eau électrique

Aucune obligation légale n’impose un entretien pour un chauffe-eau électrique. Mais, une fois par an, vous devez vérifier la résistance électrique. Les tartres attaquent souvent cette résistance, ce qui entraîne en aval une surconsommation d’électricité. Vous devez vérifier également l’anode sacrificielle de votre appareil électrique. Son rôle principal reste la protection de la cuve contre toute usure, donc elle s’oxyde à la place pour laisser un environnement sain dans le ballon. La vidange d’un chauffe-eau électrique doit être faite toutes les 2 à 3 ans, et le groupe de sécurité doit être changé tous les 5 ans. Confiez l’opération à un chauffagiste ou un plombier compétent dans le domaine électrique et mécanique.

Sachez que le chauffe-eau électrique ne possède pas de contrat d’entretien. Mais pour des interventions ponctuelles, vous devez prévoir un prix qui se situe entre 35 et 60 euros par heure pour des artisans qualifiés. Avant toute intervention, vous devez demander un devis pour leur prestation, car les tarifs ne sont pas le même pour une intervention à Paris et dans d’autres régions de France.

L’entretien du chauffe-eau thermodynamique

Un chauffe-eau thermodynamique s’avère être une alternative intéressante du solaire. Il intègre une pompe à chaleur dans son ensemble. Il peut être autonome ou accouplé à une chaudière pour le chauffage. Il demande très peu d’entretien. Les principales opérations qui concernent un appareil thermodynamique sont la vidange du cumulus, le nettoyage des composants et quelques contrôles visuels.

Si votre maison a été inoccupée pendant l’hiver, le froid rigoureux peut avoir gelé l’installation du système thermodynamique. Donc avant sa remise en marche, programmez une vidange complète. L’opération consiste à faire le dépoussiérage régulier des grilles et ventilations pour éviter leur obturation. Les autres opérations englobent un contrôle visuel de chaque composant : pompe à chaleur, organes de sécurités, compresseur. Le prix de l’intervention sur un équipement thermodynamique se situe en moyenne entre 130 à 180 euros, et elle peut être confiée à un plombier. Mais pour cet équipement, prévoyez un détartrage au moins une fois tous les deux ans afin de supprimer les résidus de calcaire. Ayez l’habitude de demander un devis avant les interventions pour connaître au préalable le tarif exact. S’il est possible, il faudrait faire une comparaison de deux ou trois devis afin d’avoir un élément concret de comparaison et de connaître précisément ce que le tarif inclut (type de prestation, et prix pour chaque opération).

Les maintenances d’un chauffeeau, peu importe son type, nécessitent des compétences précises et techniques, pour des raisons de sécurité. Le plombier et le chauffagiste sont les seuls personnels qualifiés pour ce genre d’entretien. Vous pouvez également souscrire un contrat annuel pour certains modèles. Des artisans sélectionnés planifient les travaux et assurent les opérations de maintenance. Ils interviennent également pour une panne. Le tarif de la souscription annuelle est de 150 euros en moyenne. Les entretiens incluent les gestes de préservation et les traitements qui feront en sorte de faire durer votre appareil dans le temps. Même si vous êtes locataire dans une maison, vous devez prendre en charge le coût de ces travaux (entretien et réparation).

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.