Travaux et entretien

Quels sont les avantages et inconvénients des panneaux sandwich ?

Par Clémentine , on 23 juillet 2021 - 7 minutes de lecture
Panneaux sandwich

Que ce soient pour des travaux de rénovation ou de construction d’un bâtiment, l’installation des panneaux isolants s’avère toujours être indispensable. En effet, la performance en isolation (thermique et phonique) de ces derniers est considérée comme étant un gage de confort à l’intérieur d’une maison. Parmi tant d’autres, l’utilisation des panneaux sandwich connaît actuellement un essor considérable. Ce type de panneaux est sollicité grâce à l’excellente étanchéité et l’isolation qu’ils offrent, ainsi qu’à leur robustesse. De plus, son prix de revient est très raisonnable. Néanmoins, son installation demande un certain nombre d’ouvriers spécialisés et parfois, l’utilisation d’un engin de levage.

Qu’entend-on par panneau sandwich ?

Le panneau sandwich appelé également « bardage double peau monobloc » est un matériau de construction appartenant à la famille des monoblocs. En général, il est constitué d’une couche d’isolation appelée « âme ». Cette dernière se place généralement entre deux plaques ou couches externes de matériau profilé connues sous le nom de « parements hydrofuges ». À savoir que ces derniers peuvent être en bois, en acier, en PVC, en aluminium ou en d’autres matériaux. Cependant, certains panneaux peuvent être munis d’un revêtement décoratif en fonction de leur usage. Ce revêtement dispose d’une large gamme de dimensions ainsi que d’épaisseurs selon les attentes des utilisateurs.

Par ailleurs, les panneaux sandwich sont utilisés à la fois pour revêtir le toit et pour améliorer l’isolation des combles.

À signaler que le prix des panneaux sandwich dépend principalement de l’épaisseur du panneau d’isolation, du matériau de construction utilisé pour les parements (bois, PVC, acier, etc.), du type d’application (rénovation, aménagement intérieur, etc.) ainsi que des frais engendrés par la mise en œuvre.

Les différents usages des panneaux sandwich

Le type d’application des panneaux sandwich varie en fonction de leurs dimensions ainsi que de leur composition. Cependant, on distingue cinq principaux types d’application de panneaux sandwich. Primo, les panneaux sandwich bardage appelé également « bardage isolant pré-assemblé ». En principe, ils assurent l’isolation thermique extérieure d’une maison d’habitation ou ITE. Secundo, les panneaux sandwich toiture qui, comme son nom l’indique, sont destinés à revêtir et à isoler la toiture. Tertio, les panneaux sandwich pour les plafonds et les murs qui s’occupent de l’isolation extérieure des murs et des plafonds. Le plus souvent, ils disposent d’une surface entièrement lisse.

Les panneaux sandwich de cloison interne sont composés d’une couche d’isolant située entre deux plaques externes de plâtres. Ils servent à fabriquer des cloisons ou des parois de gaines techniques.

Pour terminer, il y a les panneaux sandwich pour planchers qui jouent un rôle de support pour les planchers : ils contribuent à la rapidité de pose des planchers. En général, ils disposent d’un revêtement très robuste.

Quels sont les différents types de panneaux sandwich ?

En général, il existe trois principaux types de panneaux sandwich. Tout d’abord, les panneaux sandwich dits « classiques ». Ils sont composés par des parements hydrofuges intérieurs et extérieurs. Ces derniers contiennent un matériau isolant notamment le polystyrène expansé, la mousse de polyuréthane ainsi que les fibres de bois. Les panneaux classiques permettent d’éviter les ponts thermiques, c’est-à-dire un point de jonction où l’isolation n’est pas continue. En effet, les ponts thermiques entraînent la fuite de la chaleur sur la zone touchée. Par ailleurs, les panneaux classiques sont dotés d’un système de rainures qui facilite leur assemblage.

Ensuite, les caissons chevronnés ou chevrons dont la composition ainsi que les dimensions sont identiques à celles des panneaux classiques. Cependant, les chevrons jouent un rôle important dans la confection de la toiture : ce sont eux qui reçoivent les liteaux. Ils permettent également d’améliorer la rigidité des panneaux. Du point de vue coût, le prix de revient des chevrons est très raisonnable par rapport à celui des panneaux classiques.

Pour terminer, les panneaux sandwich chevronnés qui sont généralement composés de trois chevrons. Grâce à sa composition, ce type de panneau dispose d’une excellente résistance mécanique. À savoir que sa mise en œuvre est similaire à celle des caissons chevronnés.

Pourquoi faut-il opter pour des panneaux sandwich ?

L’installation des panneaux sandwich offre de nombreux atouts. En premier lieu, ils sont très appréciés pour la facilité de leur mise en œuvre. En effet, les panneaux sandwich sont munis d’un système de rainures et de languettes, ainsi ils peuvent s’emboîter facilement. De plus, ils sont faciles à manipuler, à travailler et à installer par perçage. Après la pose d’un pare-vapeur, les panneaux sandwich s’adhèrent directement à la charpente que ce soit en bois ou en métallique.

Ensuite, la mise en œuvre des panneaux sandwich s’avère être très rapide par rapport à celle des autres types de panneaux. En effet, ils sont composés de diverses couches qui s’assemblent facilement pour former un seul et unique composant. Cela offre un gain de temps considérable lors des travaux de pose. Il est à noter que l’épaisseur des panneaux a un impact sur leur performance en isolation : plus le panneau est épais, plus il offre une meilleure qualité d’isolation.

Selon le type d’isolant choisi, les performances des panneaux sandwich en matière d’isolation phonique peuvent être élevées : c’est un gage de confort.

Par ailleurs, les panneaux sandwich (bardage ou toiture) permettent d’augmenter la qualité d’isolation de votre logement par l’extérieur en ne modifiant ni la surface habitable des combles ni celle à l’intérieur du logement. De plus, une large gamme de styles, de formats ainsi que de finitions sont disponibles pour les panneaux sandwich. En d’autres termes, ces derniers peuvent répondre à tous les besoins spécifiques d’une maison que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une nouvelle construction.

Les panneaux sandwich sont très étanches : ils ne laissent pas passer les liquides ou les gaz. Autrement dit, ils offrent une excellente résistance à l’humidité. En effet, les matériaux isolants qui les constituent persistent généralement à l’eau, à l’image de la mousse polyuréthane rigide (PIR) ainsi qu’à celle du polyisocyanurate. Ils résistent également au feu.

Autres avantages : les panneaux sandwich sont très légers, robustes et surtout économiques. De plus, ils garantissent le côté esthétique de votre habitation.

Les inconvénients des panneaux sandwich pour l’isolation

Malgré tous les avantages offerts par les panneaux sandwich, certains points négatifs ne doivent pas être négligés. À savoir :

  • L’insuffisance des ouvriers qualifiés pour la mise en œuvre de ce type de panneaux : L’installation des panneaux sandwich est très simple. Néanmoins, un minimum de savoir-faire est indispensable afin de pouvoir éviter les ponts thermiques ainsi que d’avoir une meilleure étanchéité ;
  • Parfois, les dimensions des panneaux sandwich peuvent être importantes. Par conséquent, l’utilisation d’un engin de levage s’avère être indispensable. De plus, dans la plupart des cas, il faut au minimum trois ouvriers pour installer un tel panneau ;
  • Comme il s’agit d’un nouveau matériau, l’approvisionnement en panneaux sandwich peut connaître une grande difficulté. En effet, leurs plaques ne sont pas toujours disponibles sur le marché, notamment quand il s’agit des panneaux ayant un caractère spécifique en matière d’isolation thermique ou phonique ;
  • Lors d’un travail de rénovation de la toiture, il est conseillé de prévoir une importante épaisseur des panneaux sandwich : leur hauteur doit être élevée au niveau des faîtières, et ce, à cause de leur positionnement externe. Par conséquent, le prix de revient des panneaux sandwich peut devenir très onéreux ;
  • Le système d’isolation traditionnel consiste à installer les panneaux à l’intérieur des bâtiments. Ainsi, il sera difficile d’abroger cette habitude de travail.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.