Travaux et entretien

Carrelage clipsable : avantages et inconvénients

Par Clémentine , on 12 mars 2021 , mis à jour le 11 février 2021 - 8 minutes de lecture
Carrelage clipsable

Le carrelage figure comme un produit parmi les revêtements de sol pour décorer une résidence en intérieur comme en extérieur. En effet, il ajoute un aspect esthétique tout en restant pratique à votre déco de salle à manger ou la cuisine de votre maison. Les carreaux clipsables sont des produits ou des dallages encore récents pour la rénovation.Mais en alternative, nous pouvons citer les lames de PVC et le vinyle clipsable. Tous clipsables, ils sont faciles d’installations avec un click et présentent les caractéristiques du carrelage standard une fois sur le sol. Ils possèdent tous l’étanchéité sans avoir besoin d’un système de nettoyage particulier. Cependant, ces nouveaux produits présentent aussi des inconvénients.

Le revêtement du sol par des pièces de carreaux clipsables ou non constitue un des aspects importants de la décoration intérieure moderne du sol ou des murs. Il apporte de la couleur et de l’esthétique dans la construction et présent même un avantage sur le prix. Le carrelage clipsable se révèle être facile d’entretien par rapport aux autres revêtements de sols, si l’on parle des lames de PVC ou du Vinyle à clipser. Il décore votre maison tout en étant pratique et présentant de la résistance contre l’usure mais selon l’épaisseur.

Le carrelage clipsable

Les carreaux clipsables sont un autre type de carrelages. Habituellement, ils se fixent entre eux grâce à un mortier comme adhésif pour les joints. L’apparition de click entre les dalles est une alternative à l’ancienne méthode. Ce type de carreau se compose de deux couches : le carreau du carrelage, et son support.

Cette nouvelle technique simplifie la pose des carreaux pour votre décoration à clipser. Elle permet de s’emboiter sur le sol grâce à une lame « mâle » et une lame « femelle » en PVC. Vous accrocherez les encoches aux languettes pour obtenir un carrelage ou parquet uniforme. Vous avez compris que le même principe s’applique à la lame de Vinyle et PVC pour créer un parquet en intérieur. Les premiers modèles appliquaient uniquement la technique de l’emboitement des lames. Les versions récentes optent le grès cérame comme matériau, voir le bois comme déco en parquet flottant. Elles intègrent un châssis pour solidifier la structure de votre carrelage. Des isolants phoniques peuvent équiper ces éléments novateurs, mais le prix restera le paramètre de la différence.

Ce concept peut éliminer la jointure pour offrir une allure très moderne. Il peut aussi intégrer directement ces joints aux carreaux. Le carrelage s’utilise dans toutes les pièces d’une habitation. Il possède une étanchéité convenant même à la douche et facilite l’entretien. En effet, il se mari bien avec des installations en PVC.

Comment poser le carreau clipsable

La simplicité de la pose du carreau clipsable ravira les non-bricoleurs. La présence des encoches et des languettes le rend comparable au système du parquet flottant. Une préparation du support sera nécessaire pour l’installation même si le carrelage est à clipser.

Vous devrez effectuer un ponçage ou une réparation des parties détériorées du sol ou du support afin de bien accueillir les carreaux. Ces travaux concerneront aussi les zones à faible cohésion. Vous nettoierez ensuite les lames et les carrelages. Vous devrez veiller à bien enlever la poussière et les résidus. Votre support se sèchera et sera lisse. Vous respecterez la tolérance de planimétrie de trois millimètres sous la règle des deux mètres. En cas de non-respect, vous effectuerez de nouveau les travaux de polissages du support.

Pour faciliter vos travaux, vous commencerez depuis un coin de la pièce à carreler. Un cutter suffira couper les dents d’accrochages des encoches mâles. Un espace de 3 à 8 mm servira à prévenir la dilatation des dallages. Des cales suffiront pour créer ces intervalles.

Une fois le premier carreau clipsable posé, vous assemblerez un à un les suivants. Vous veillerez à suivre le sens d’orientation des accroches. La partie femelle doit se tourner vers la partie mâle. Une découpe d’au moins 2 cm offrira une structure plus stable. Nous recommandons les carrelets électriques pour des mesures exactes. Le maillet associé à une cale de frappe permettra de prévenir tout dommage sur le carreau durant la pose.

Les raisons d’opter pour ce type de carrelage

L’utilisation de ce nouveau type de carreau présente des avantages indéniables. L’absence de colle et de joints dans une pose de carrelage figure parmi ses atouts. Le chantier d’installation reste modeste. Les travaux sont faciles à exécuter. Seuls les débris de la découpe et de la préparation du support saliront votre espace de travail. Les clippers produiront peu ou pas de poussière supplémentaire. Vous nettoierez aisément la pièce après installation. Seuls l’outil de découpe, le maillet et les cales serviront durant toute l’opération.

Le niveau de difficulté de la pose du carreau clipsable ravira les bricoleurs amateurs et les non-bricoleurs. L’objectif est de clipser les dalles entre elles. Tout le monde peut effectuer cela, avec ou sans connaissance en bricolage. Cette aisance d’installation accélère le processus de remplacement de revêtement au sol. L’absence de temps de séchage des matériaux accentue ce gain de temps. Le nouveau carrelage de votre salle de bain ou de votre cuisine sera en place en un temps record.

Le carreau clipsable convient à tous types de sols ou de support. La seule condition est de disposer d’une surface lisse et plate. Cela représente un énorme avantage dans la rénovation. Vous pourrez garder les anciens parquets ou revêtements. Vous effectuerez seulement les réparations de l’ancien sol pour le rendre lisse et plane. Cela s’applique même à un vieux carrelage. Vous le recouvrirez ensuite avec les carreaux clipsables.

Le cas de fissure ou de fente d’un seul carreau peut survenir. Cela concerne tous les ouvrages de ce type. Avec les carreaux traditionnels, vous devrez intervenir sur toute une zone. Vous reprendrez les jointures des éléments liés à la dalle fendue. Cela représente plus de travail qu’avec la technique des carreaux clipsables. Cette méthode permet le remplacement du carreau cassé sans toucher au reste du carrelage.

Les carreaux clipsables s’enlèvent facilement et se remplacent facilement. Vous pourrez changer de revêtement tous les ans si vous aimez changer le décor de votre maison. Vous pouvez récupérer les anciens carrelages clipsables et les réutiliser sur d’autres chantiers.

Les inconvénients du carrelage clipsable

Le nouveau carrelage clipsable présente de nombreux avantages attrayants. Toutefois, il possède aussi des revers d’utilisation. Ce procédé reste récent dans le bâtiment. Le coût du mètre carré s’élève en moyenne à 50 €. Cela s’avère onéreux malgré l’absence d’achat de colle pour la jointure. L’installation d’un carrelage traditionnel peut être deux fois moins chère.

Le carreau clipsable démontre une faiblesse à considérer avant son achat. Sa résistance et sa solidité sont réduites par rapport aux carreaux habituels. Actuellement, vous devrez éviter de faire subir les chocs de pressions intenses et les poids trop lourds. De nouvelles découvertes pourraient compenser ou éliminer cet inconvénient.

Cette invention est encore récente. Le nombre de choix reste limité. Les boutiques spécialisées proposent des choix de modèles et de couleurs restreints. Les carreaux clipsables sont des produits assez rares sur le marché. L’orientation unique de la pose s’ajoute à cette liste d’inconvénients. Vos carreaux se tourneront tous dans le même sens une fois la première pièce posée.

Conclusion

Le carreau clipsable reste un nouveau produit malgré ses dizaines d’années de services. Son âge est récent comparé au carrelage traditionnel. Cette nouvelle technique présente de nombreux avantages pratiques. Elle peut s’améliorer avec le temps et combler ses lacunes. Cela lui permettra sûrement de devenir un incontournable dans la construction. En attendant, vous pouvez vous contenter des modèles actuels ou de revenir aux carreaux classiques.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.