Energie & éco-construction

Dispositifs « Coup de pouce économies d’énergie » : avantageux ou non ?

Par Clémentine , on 10 août 2021 - 7 minutes de lecture
Dispositifs "Coup de pouce économies d'énergie"

Le gouvernement français a mis en place divers dispositifs pour améliorer la vie quotidienne des citoyens. Parmi leurs meilleures solutions, il y a le dispositif « coup de pouce ». Très pratique, cette aide financière permet le remplacement ou la rénovation d’un ancien équipement d’isolation et de chauffage dans une maison. Certaines personnes pensent que ce système économique offre des avantages indéniables tandis que les autres prétendent le contraire. En effet, peu de gens connaissent les véritables enjeux de ce dispositif.

Le dispositif « coup de pouce » : de quoi s’agit-il ?

Le dispositif « coup de pouce » est une prime mise en place pour renforcer l’efficacité du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). En effet, plusieurs améliorations ont été effectuées dans le contexte des CEE. Il y a quelques années, le Ministère en charge de l’énergie a offert une proposition aux fournisseurs d’énergie. Le montant obtenu grâce à ce dispositif vise à favoriser le remplacement d’un ancien équipement de chauffage dans une maison par un nouvel équipement plus écologique. Sans oublier la mise en place d’isolants plus performants dans le plancher bas, les rampants de toiture et les combles d’un logement. C’est ainsi que les offres « coup de pouce Chauffage » et « coup de pouce Isolation » ont été lancées.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé la propagation des offres « coup de pouce » le 1er avril dernier. Le but du gouvernement est de réduire l’utilisation des énergies fossiles et de diminuer considérablement la facture de chauffage des occupants. Il faut savoir que le dispositif est valable jusqu’au 31 décembre 2021. Voir lien primesenergie.fr.

Il faut noter que ce dispositif est attribué par les entreprises ayant signé les chartes « coup de pouce Chauffage et/ou coup de pouce Isolation ». Pour être plus précis, il s’agit des fournisseurs d’énergie ou de leur partenaire. Rappelons quand même que les travaux et l’installation des nouveaux équipements dans une maison doivent être effectués par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).

Quelles sont les catégories du dispositif « coup de pouce » ?

Ce genre d’aide financière vise à réaliser des travaux d’économies d’énergie spécifiques dans un logement. Le dispositif « coup de pouce » se divise en deux catégories :

Le « coup de pouce Chauffage »

Cette prime vise à financer le changement des vieilles chaudières qui fonctionnent aux combustibles polluants. Cela implique le fioul, le bois et le charbon. Grâce au « Coup de pouce chauffage », plusieurs travaux peuvent être effectués dans le logement. Dans une première lancée, il est possible de réaliser l’installation d’une chaudière biomasse performante ou d’une pompe à chaleur (hybride ou air/eau ou eau/eau). À cela s’ajoute la mise en place d’un système solaire combiné et le branchement d’un réseau de chaleur avec une alimentation à énergies renouvelables (ENR&R). Sans oublier la mise en œuvre d’une chaudière au gaz à très haute performance énergétique ou d’un appareil de chauffage au bois très performant. Notez que tous les travaux d’économie d’énergie réalisés jusqu’à la fin de l’année 2021 sont éligibles à ce dispositif.

Le « coup de pouce Isolation »

Le montant obtenu grâce à cette aide financière est parfois dédié au financement de l’intégralité des travaux d’isolation des combles et des toitures d’une maison. Le « coup de pouce Isolation » permet également d’effectuer des travaux d’installation ou de rénovation de l’isolation des murs et des planchers bas. Grâce au Conseil général de l’énergie du 17 mars 2020, ce dispositif connait une évolution importante. Il s’agit en effet d’une réduction des forfaits dédiés à l’isolation des planchers bas d’un logement. Une telle réduction permet aux professionnels du bâtiment d’obtenir une meilleure visibilité et de couvrir les impacts de la crise du Covid-19.

Le « coup de pouce Chauffage et/ou Isolation » : pour qui ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire d’une maison, vous pouvez bénéficier de cette prime. Il suffit que l’appartement en question soit achevé depuis plus de 2 ans pour être éligible. Notez que la résidence principale et les logements secondaires peuvent bénéficier de ce dispositif. Si le demandeur est un locataire, il doit avant tout obtenir une autorisation des travaux de la part du propriétaire. Néanmoins, aucune pièce justificative concernant cet accord n’est requise pour pouvoir bénéficier de cette aide financière.

Précisons que tous les ménages sont en mesure d’obtenir les offres « Coup de pouce Chauffage » ou « Coup de pouce Isolation ». Le montant de la prime varie selon le type de travaux et les ressources du ménage. Le calcul du montant de ces primes se fait en fonction des revenus fiscaux des demandeurs. Il est donc évident que les ménages dont les revenus sont modestes bénéficient des primes plus importantes.

Cette prime est-elle avantageuse ?

Évidemment, le dispositif « coup de pouce » offre plusieurs avantages. En réalité, cette prime offre la possibilité de payer une grande partie des dépenses sur les travaux de rénovation énergétique. Il s’agit du remplacement de la chaudière ou de la réalisation des travaux d’isolation dans le logement. À souligner que les matériels utilisés sont plus écologiques et de qualités. Grâce à ces nouveaux équipements, la facture d’énergie sera considérablement diminuée. Ce qui permettra ensuite de réaliser des économies durables tout en améliorant le confort dans chaque ménage.

Parmi les avantages de ce dispositif, son aspect cumulable avec d’autres aides reste le meilleur. En effet, d’autres aides peuvent venir en complément comme le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), MaPrimeRénov, ou l’éco-PTZ. Sans oublier la TVA réduite (à 5,5 %), et l’aide de l’ANAH. Sachez également qu’il est possible de bénéficier d’une prime bien plus intéressante pour effectuer ces travaux de rénovation énergétique. Et cela concerne davantage les ménages aux revenus modestes. Dans les biens des cas, il se peut que le reste de leur charge soit modique. Toutefois, cela n’est réalisable que s’ils cumulent les différents dispositifs d’aides dans le « coup de pouce » en respectant certaines conditions.

Comment obtenir cette aide financière ?

Comme vous avez pu le constater, ce sont les entreprises signataires de chartes « coup de pouce Chauffage et/ou coup de pouce Isolation » qui ont le droit de proposer ces offres. Avant tout, il est recommandé de se renseigner sur l’offre « Coup de pouce Chauffage » ou « Coup de pouce Isolation » afin de connaitre l’éligibilité des travaux envisagés. Par-dessus tout, il convient de bien respecter toutes les conditions exigées pour bénéficier d’une prime Coup de pouce. Par exemple, le logement du demandeur doit être achevé depuis plus de 2 ans pour être éligible.

Afin d’éviter les arnaques, il faut prendre quelques précautions nécessaires telles que la vérification fréquente de votre devis avant de le signer. Il convient également de faire appel à un expert RGE pour vos travaux de rénovation d’un équipement.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.