Décoration

Mécanisme horloge coucou : schéma et mode d’emploi

Par Clémentine , on 24 février 2021 - 8 minutes de lecture
Horloge rétro coucou

Vous êtes fan du design vintage et de la mécanique simplifié du réveil d’une horloge ? Vous avez vu quelque part la beauté du mouvement d’une pendule à coucou à la précision d’une horloge suisse ? Vous voulez savoir comment ça marche sur le mécanisme, le moteur, le ressort et la sonnerie ? Trouvez dans cet article la description, le mécanisme et le fonctionnement du coucou d’une bonne fabrication chez une horlogerie.

L’horloge à coucou est bien plus qu’une simple pendule mécanique. C’est un véritable accessoire de décoration murale qui donne un air vintage à l’intérieur d’une maison grâce à son balancier. Même si aujourd’hui, pour être plus moderne son mécanisme a été beaucoup simplifié et compacté, mais sur sa fonction les coucous gardent toujours un système primitif.

Origine et description de la pendule à coucou

La première horloge à coucou a vu le jour chez une horlogerie dans les terres allemandes en 1738. C’est Franz Ketterer qui a eu l’idée des mécanismes de mouvement, de la pendule et des aiguilles réglées d’une précision aux minutes près. Il voulait créer une pendule murale à la fois stylée, fonctionnelle et bien sûre facile à mettre en vente. Alors, il y a ajouté un mécanisme unique qui a déjà été décrit dans les années 1600 : le coucou. C’est un chant d’oiseau très facile à imiter et à reproduire, intégré dans une horloge en forme de maison suspendu sur le mur. Plus besoin donc d’aller en forêt pour rencontrer cet oiseau. Dans ces temps, il l’avait complètement réalisé à partir de bois de tilleul et garder un cadran original du produit.

Matériaux utilisés

Aujourd’hui, il existe différents modèles et réalisations de la montre en horloge coucou. Il peut être conçu par les mains d’un artisan expérimenté pour garder le mécanisme original, ou bien par le travail à la chaîne d’une fabrication industrielle. Divers matériaux peuvent servir à la construire : le coucou de style traditionnel est fait avec du bois, à quartz ou en laiton. Des autres modèles plus modernes sont réalisés avec du plastique ou du métal pour l’aiguille et la roue mais fonctionne de manière mécanique. Par ailleurs, la pendule à coucou peut avoir plusieurs effets. Selon le modèle de la montre choisi, elle peut aussi bien s’adapter à un hall qu’à un salon, un bureau, une cuisine ou une chambre d’enfant tant qu’il est sur un support en hauteur sur le mur. Il y a également ceux qui ont un look ou design futuriste.

Fonctionnement

Les mécanismes d’alimentation de l’horloge dépendent du type de celui-ci : il y a celle qui marche avec de la pile, celle qui est mécanique et celle qui est rechargeable à l’électricité selon l’horlogerie. Pour les horloges à coucou mécanique, elles ont une autonomie d’une journée pour faire tourner la roue, les aiguilles et le mouvement la pendule sur son axe . Pour fonctionner, les mécanismes doivent être remontés quotidiennement grâce à un contre poids qui n’a pas forcément de moteur.

Cependant, le principe reste le même pour toutes les horloges : la pendule fait sonner la sonnerie chaque heure avec le son du coucou. C’est le nombre de coucous émis qui indique l’heure. Par exemple, s’il est 5 heures du matin, le petit oiseau sort 5 fois avec son chant. Cela va sans dire qu’à l’intérieur de l’horloge, l’écrou, le pignon ou même la roue sont bien synchronisés pour toutes les 60 minutes à déclarer.

En ce qui concerne son prix, il dépend de son design ou le style du cadran et des fonctionnalités que le coucou permet comme une horloge à quartz dont les mécanismes et la qualité peuvent être à part. Une chose est sûre, comme une horloge suisse qui est unique et authentique, le budget devra être revu à la hauteur de la qualité de la montre. Aussi, un appareil fabriqué par un artisan sera plus coûteux que celui produit par une industrie comme ceux mis en vente sur AMAZON.

Installation et mise en marche de l’horloge à coucou

Si vous achetez une pendule mécanique ancestrale, il y a de grandes chances qu’elle arrive en un seul morceau de chez l’horlogerie. Par contre, les horloges à coucou mécaniques sont livrées dans un carton, démantelées faute des achats en ligne comme chez AMAZON. Cependant, restez calme, rien de très grave. Seuls quelques éléments sont à assembler, et non l’horloge en lui-même comme le cadran, l’aiguille, le balancier de la pendule et le support. Les éléments suivants doivent y figurer :

  • La pendule coucou,
  • Le balancier,
  • Deux ou trois poids selon les modèles,
  • Un fronteau à tête d’oiseau ou tête de cerf (si le modèle en a),
  • Les instructions pour la mise en fonction

Pour l’installer, lire les instructions adaptées au modèle acheté est la meilleure solution et respecter les mécanismes. Parfois, le mécanisme change en fonction du type de l’horloge comme celui à quartz. Toutefois, quel que soit l’objectif du maniement, il faut toujours prendre la pendule par le toit comme support que ce dernier soit bois ou non. Ensuite, il faut que vous la placiez dans un endroit sec à température ambiante et ainsi éviter que la roue ou les aiguilles ne rouillent pas avec le temps. Les endroits trop prêts de la cheminée, du radiateur ou des courants d’air sont à éviter également de peur d’endommager le système, le moteur ou le mécanisme de la pendule. De plus, elle doit être placée à une hauteur d’environ 2 m du sol, sur un mur bien droit et à un crochet solide.

Enfin, pour la mettre en marche, pas besoin d’aller chercher le coucou ou l’oiseau dans la forêt, la technique est simple. Il faut faire coulisser légèrement la feuille du balancier en un mouvement vers le haut si l’horloge est en avance. Par contre, si elle est en retard, il faudra faire le mouvement coulissé vers le bas. C’est un bon mécanisme pour utiliser le poids de la pendule.

Réglages

Si vous avez déjà une horloge à coucou ou que vous venez d’en avoir une, il se peut que vous soyez confronté à un problème de fonctionnement. L’heure reste-t-elle figée ? Comment régler la sonnerie du réveil ? Le coucou ne sort-il pas de sa petite maison en bois ? La réponse à toutes ses questions.

Régler l’heure

Pour régler l’heure, il vous suffit de tourner tout doucement la grande aiguille jusqu’à ce qu’elle arrive à l’heure souhaitée dans le cadran.

Régler la sonnerie

Si le nombre de chants ne correspond pas à l’heure, il y a un problème de synchronisation du mécanisme. Pour le résoudre, il faut procéder sur deux étapes :

  • Synchroniser l’heure avec le nombre de chants: tirez la petite aiguille vers son sens naturel pour la relâcher. Tournez-la jusqu’à ce qu’elle arrive au nombre de coucous chanté. Puis, poussez-la un peu vers le sens contraire pour la remettre dans son axe. Votre horloge murale est maintenant synchronisée.
  • Régler l’heure.

Régler le coucou qui ne sort pas ou qui ne chante pas

Pour régler ce genre de problème d’horlogerie, vous devez vérifier les points suivants :

  • La porte qui est censée faire sortir le coucou peut-elle bien s’ouvrir?
  • Votre pendule est-elle bien droite par rapport au mur ?
  • Les soufflets à l’intérieur du coucou ont-ils été bien débloqués ? Les 2 clips ont-ils été enlevés ?
  • Est-ce que le coucou possède un levier d’arrêt? Si oui, est-il bien sur ON ?

Si le problème persiste, il se peut que la pendule soit cassée. Vous devez alors le confier à un spécialiste horloger pour qu’il puisse la réparer.

Entretien

L’entretien de l’horloge coucou se fait assez facilement. Elle a juste besoin de deux choses :

  • dépoussiérer le cadran tous les 6 mois avec un pinceau souple et doux, comme un plumeau
  • huiler et contrôler la roue, les pignons, les aiguilles tous les deux ans par un technicien.

Bref, l’horloge coucou est un appareil aussi attractif que pratique. Elle peut être très utile pour les maisons conviviales ou celles qui préfèrent un design rétro. Ceux intéressés aux objets d’art fonctionnels trouveront sûrement leur compte chez le coucou.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.