Energie & éco-construction

Profitez des aides de l’État pour isoler par l’extérieur

Par Clémentine , on 3 juin 2021 - 3 minutes de lecture
exterieur profitez isoler aides pour.jpg

Vous envisagez de faire une isolation par l’extérieur dans le cadre de la rénovation énergétique de votre maison. Cela vous permet de bénéficier de nombreux avantages. Tout d’abord, vous redonnez vie à votre maison en embellissant sa façade, sans compter que vous réduisez considérablement vos consommations d’énergie. La réalisation de ces travaux nécessite de grosses dépenses, mais il y a heureusement certaines aides et dispositifs grâce auxquels vous pouvez financer votre isolation par l’extérieur. Quels sont-ils ?

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide mise en place par l’État en 2020 qui remplace l’ancien Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique (CITE). Elle s’adresse à tous les foyers sans exception avec des montants alloués fonction de votre revenu fiscal de référence. Pour bénéficier de cette aide, vous devez nécessairement être propriétaire habitant ou bailleur d’un logement bâti depuis deux ans minimum.

Les travaux d’isolation par l’extérieur doivent également être confiés à une entreprise RGE. En cliquant sur le lien https://urbel.fr, vous trouverez des professionnels expérimentés qui disposent des qualifications requises pour les travaux d’isolation thermique et d’enduit de façade. Par ailleurs, vous devez également habiter en France avant de pouvoir bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’. Le montant de la prime dépend de la catégorie de revenu dans laquelle vous vous situez. Pour les foyers les plus modestes, le montant de l’aide est de 75€/m². À noter que la surface de travaux subventionnés est limitée à 100m².

profitez des aides de l etat pour isoler par l exterieur.jpg

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE)

Lancés en 2005 dans le cadre de la loi Pope, les Certificats d’Économies d’Énergie ou Primes Énergie sont un dispositif qui permet aux ménages de bénéficier d’une prime lorsqu’ils entreprennent des travaux d’isolation thermique. Ces primes sont distribuées par les sociétés fabriquant ou distribuant de l’énergie (électricité et combustibles) et devant participer à une démarche d’économies d’énergie. Dans ce cadre, elles participent aux travaux des foyers français.

La particularité de cette aide est qu’elle ne s’adresse pas uniquement aux propriétaires. Le bénéficiaire de la prime est celui qui finance réellement les travaux, qu’il s’agisse d’un propriétaire occupant ou bailleur. Il faut que la performance de l’isolation extérieure installée soit d’une résistance thermique minimale de 3,7 km².K/W.

En ce qui concerne le montant de la prime CEE, il dépend de votre mode de chauffage (le combustible étant mieux rémunéré que l’électricité) et de la situation géographique de votre logement. Pour les ménages à revenus très modestes, la prime est doublée. À noter que la surface des travaux entrepris n’est pas plafonnée dans le mode de calcul de cette subvention.

Les autres dispositifs

D’autres dispositifs existent en dehors de ces primes. Il s’agit tout d’abord de l’éco prêt à taux zéro (ECO PTZ). Comme son nom l’indique, c’est un prêt allant jusque 15.000 € pour des travaux d’isolation isolés et pouvant être remboursé en 15 ans sans intérêt.

On retrouve également comme autre dispositif la TVA à taux réduit de 5,5 %.

Vous l’aurez compris, l’époque n’a jamais été aussi propice pour vous lancer dans vos travaux de rénovation énergétique, profitez-en !

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.