Travaux et entretien

Qualité de l’air intérieur : les sources de pollution

Par Clémentine , on 9 juin 2021 - 4 minutes de lecture
pollution interieur sources qualite les.jpg

L’air que vous respirez peut avoir un grand impact sur votre état de santé. Lorsque celui-ci est de mauvaise qualité, vous êtes exposé à de nombreux troubles sanitaires tels que les pathologies cardiovasculaires, respiratoires, les irritations oculaires, l’affectation du système nerveux. Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur est plus pollué que celui de l’extérieur. Pour mettre en œuvre les solutions efficaces afin d’améliorer la qualité de l’air intérieur, comme une VMC, il faut au préalable identifier les sources de cette pollution.

Les activités polluantes de l’air intérieur relatives à la combustion

La mauvaise qualité de l’air intérieur est principalement due aux activités que vous effectuez dans votre maison, et plus spécifiquement celles liées à la combustion. Ces dernières génèrent des gaz et des particules qui polluent l’air ambiant. Il s’agit entre autres de la fumée du tabac, de la cuisson des aliments, du chauffage, etc. Pour en savoir plus sur les solutions visant à restaurer la qualité de l’air intérieur comme la VMC, cliquez ici et faites appel à une entreprise spécialisée dans les travaux de rénovation énergétique. Vous avez la possibilité d’installer une VMC simple flux ou double flux selon vos besoins.

La fumée du tabac

La consommation de cigarettes n’est pas dangereuse uniquement pour le fumeur. Elle l’est également pour tout son environnement. En réalité, la fumée émise contient une multitude de substances chimiques qui affectent négativement la qualité de l’air intérieur. Il s’agit entre autres du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), du benzène, du formaldéhyde, et d’autres particules.

La cuisson des aliments

Certaines méthodes de cuisson comme la friture émettent un grand nombre de particules dangereux pour la qualité de l’air. Elles sont susceptibles de faire augmenter le niveau d’humidité de la pièce. Par exemple, la cuisson d’aliments avec un four à gaz entraîne l’augmentation des polluants lorsque la hotte n’est pas correctement utilisée. Généralement, ces polluants sont le NO2 et les émanations en suspension dans l’air ambiant. La présence d’une VMC est donc primordiale dans la cuisine.

Le chauffage

Bien que très pratiques, les appareils électroménagers contribuent à la dégradation de la qualité de l’air intérieur à travers leur fonctionnement. Le dioxyde d’azote (NO2), la matière particulaire, et les COV sont autant de polluants émis par les appareils de chauffage, les chauffe-eau et les foyers au gaz.

Les activités se déroulant dans un garage attenant

Les équipements à moteur, en l’occurrence les voitures, souffleuses, tondeuses, générateurs émettent des polluants lorsqu’ils sont en marche. Ces derniers peuvent se frayer un chemin pour se retrouver dans vos pièces à vivre si vous ne prenez pas les dispositions nécessaires.

4pollution interieur sources qualite les.jpg

Les sources polluantes sans combustion au sein de la maison

La mauvaise qualité de l’air intérieur peut être également due aux matériaux de construction, ainsi qu’aux produits ménagers.

Les matériaux de construction

Les différents matériaux ayant participé à la construction de vos pièces sont des éléments susceptibles de polluer l’air intérieur. En dégageant du formaldéhyde et d’autres COV, les parquets, isolants, peintures, vernis, colles, solvants et les installations en bois polluent l’air de votre maison. C’est pourquoi les VMC sont importantes, car elles fonctionnent de manière autonome au quotidien pour purifier l’air ambiant.

Les produits ménagers

Les meubles et les différents produits ménagers se trouvant dans vos pièces retiennent les polluants. À travers le phénomène d’émanation de gaz, les tapis, les meubles, les produits de nettoyage, etc. impactent la qualité de l’air ambiant. Les matières telles que les tissus, coussins, matelas… attirent quant à eux de la poussière et des acariens, à l’origine de nombreuses allergies.

Par ailleurs, la présence de moisissures et de fuites d’eau, accompagnée d’une mauvaise ventilation peut-être à l’origine de la dégradation de la qualité de l’air dans une maison.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.