Energie & éco-construction

À quelles aides pouvez-vous faire appel pour la rénovation énergétique de votre logement ?

Par Thierry , le 10 juillet 2024 , mis à jour le 11 juillet 2024 - 5 minutes de lecture
Les aides disponibles pour les travaux de rénovation énergétique d'un logement

Pour entreprendre des travaux de rénovation énergétique, diverses aides sont disponibles pour alléger le coût des travaux. Vous pouvez bénéficier de plusieurs dispositifs mis en place par l’État et d’autres organismes. Ce guide détaillé vous présente les principales aides auxquelles vous pouvez faire appel pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement.

Comment calculer votre score carbone ?

Avant de vous lancer dans la rénovation énergétique de votre logement, vous devez évaluer son impact écologique. Ce dernier vous permet de déterminer vos émissions de CO2 et d’identifier les axes d’amélioration pour réduire votre empreinte écologique.

Vous pouvez faire appel à un professionnel comme Ohm Énergie pour connaître comment calculer votre score carbone et accéder à des outils permettant d’analyser l’impact écologique de votre logement.

Évaluer le score carbone pour mieux cibler les travaux de rénovation énergétique dans un logement

MaPrimeRénov’ : une des principales aides à la rénovation énergétique

MaPrimeRénov’ est une aide financière qui a été mise en place pour encourager la réalisation de travaux de rénovation énergétique dans les habitations. Elle est accessible à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, et ce, sans conditions de ressources. Pour prétendre à cette prime, vous devez réaliser des travaux tels que l’isolation thermique, le remplacement de votre système de chauffage ou l’installation de dispositifs de production d’énergie renouvelable.

Pour faire une demande de MaPrimeRénov’, vous devez créer un compte sur le site officiel du dispositif et déposer votre dossier en ligne. Une fois votre demande acceptée, vous recevrez la prime sous forme de virement bancaire. N’oubliez pas de consulter les plafonds de travaux éligibles pour connaître le montant maximal de la prime que vous pouvez obtenir.

Vous pouvez contacter le fournisseur Ohm Energie, que ce soit pour l’installation de dispositif de production d’énergie propre ou, tout simplement, souscrire un contrat qui vous permet de passer à l’électricité verte.

L’éco-prêt à taux zéro : une aide permettant de financer des travaux de rénovation énergétique

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer des travaux de rénovation énergétique sans payer d’intérêts. Il est accordé sous certaines conditions, notamment la réalisation d’un bouquet de travaux qui ont pour objectif d’optimiser la performance énergétique de votre habitation.

Parmi les travaux éligibles, on peut citer le renforcement de l’isolation thermique, le remplacement des fenêtres, l’installation de systèmes de chauffage performants et de production d’énergie renouvelable.

Pour obtenir un éco-PTZ, vous devez vous adresser à une banque ayant signé une convention avec l’État. Le montant de ce prêt peut aller jusqu’à 30 000 euros, et il doit être remboursé sur une période maximale de 15 ans. Vous pouvez cumuler l’éco-PTZ avec d’autres aides financières comme MaPrimeRénov’.

Passer à l'électricité verte pour bénéficer d'aides à la rénovation énergétique

L’ANAH : quelles aides propose-t-elle pour la rénovation énergétique ?

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) propose plusieurs aides financières pour les travaux de rénovation énergétique, dont le programme « Habiter Mieux Sérénité ». Ce programme s’adresse principalement aux ménages aux revenus modestes et très modestes. Il vise à financer des travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25%.

Pour bénéficier des aides de l’ANAH, vous devez déposer un dossier auprès de l’agence ou d’un opérateur agréé. Les aides peuvent couvrir jusqu’à 50% du montant total des travaux, dans la limite de 10 000 euros pour les ménages modestes et de 25 000 euros pour les ménages très modestes. En complément, vous pouvez bénéficier d’une prime pouvant atteindre 10% du coût des travaux.

Les aides des collectivités locales et des fournisseurs d’énergie

En plus des aides nationales, certaines collectivités locales proposent des subventions pour encourager la rénovation énergétique. Ces aides varient en fonction de votre lieu de résidence et des priorités locales en matière d’énergie.

Pour davantage d’informations sur les aides régionales, ainsi que celles proposées par les communes, vous pouvez utiliser un outil disponible sur le site de l’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement).

Les certificats d’économie d’énergie : des aides pouvant financer totalement les travaux d’économies d’énergie

Les certificats d’économie d’énergie (CEE) sont un dispositif mis en place par l’État permettant aux fournisseurs d’énergie de promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès de leurs clients, grâce à des primes, des réductions ou des bons d’achats. Ces aides peuvent financer une partie ou l’intégralité des travaux de rénovation énergétique.

Pour en bénéficier, il est nécessaire d’être un locataire ou un propriétaire d’une habitation dont la construction a été finalisée depuis plus de deux ans, et de réaliser des travaux de rénovation spécifiques, comme l’isolation thermique, le remplacement de dispositif de chauffage, etc.

Les CEE peuvent être cumulés avec d’autres aides financières, comme MaPrimeRénov’ ou l’éco-PTZ, ce qui vous permet d’optimiser le financement de vos projets de rénovation énergétique.

Thierry

Thierry possède sa propre agence d’architecture. Il accompagne les particuliers depuis la création des plans de leur logement, en passant par la réalisation des démarches administratives jusqu’à la coordination des différents artisans en charge des travaux.