Energie & éco-construction

Comment bien isoler une toiture en zinc ?

Par Thierry , le 1 décembre 2021 - 8 minutes de lecture
Comment-isoler-toiture-zinc

La toiture en zinc est légère, esthétique et durable. Cependant, si elle est mal isolée, cela peut constituer un risque de déperdition de chaleur de 20 à 30 % pour une maison. Plusieurs étapes, techniques et astuces sont possibles pour isoler efficacement votre toit. Il faudra d’abord bien choisir les matériaux adéquats, puis s’appliquer correctement pour chaque étape. Fini les radiateurs qui tournent à plein régime. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un confort thermique optimal dans votre habitation, tout en réalisant des économies sur vos factures d’énergie.

Utilisez un isolant performant pour votre toiture en zinc

Un isolant est un produit, substance ou un matériau qui empêche le transfert de l’air froid et de l’air chaud, à travers une surface donnée. L’efficacité d’une substance isolante dépend de ce que nous appelons le coefficient de conductivité et de résistance thermique. Le coefficient de conductivité détermine l’aptitude d’un produit à transférer la chaleur, et elle est mesurée en W/m. K (watt par mètre-kelvin). Plus le coefficient de conductivité est faible, plus le produit est efficace. La plupart des isolants sur le marché ont un coefficient entre 0,023 et 0,044 W/m. K. Voici quelques exemples de produits utilisables pour l’isolation d’un toit qu’importe le matériau (zinc, tuiles, etc.), avec leur coefficient respectif :

  • polyuréthane (par projection de mousse ou pose de plaques) : 0,023 à 0,038 W/m. K.
  • Laines de coton, chanvre (par pose de panneau) : 0,038 à 0,042 W/m. K.
  • Laine de verre cellulaire (par pose de panneau) : 0,040 W/m. K.
  • laines de roche (par pose de panneau) : 0.034 à 0.044 W/m. K.
  • ouate de cellulose (par étalage de flocons) : 0,039 W/m. K.
  • polystyrène extrudé ou expansé : 0,030 à 0,038 W/m. K.

La résistance du produit détermine la capacité de celui-ci à résister au froid et à la chaleur. Cette résistance est reconnue par la lettre R, et se mesure en m²K/W (Kelvin par Watt). Pour faire simple, la résistance s’obtient en divisant la densité du produit avec sa conductivité. Pour de bons résultats, nous vous conseillons d’utiliser un produit jusqu’à obtenir une résistance R = 8 m² K/W. C’est la norme recommandée par la RT 2012. Il n’existe pas de meilleurs produits isolants par rapport à d’autres, puisque cela dépend de plusieurs facteurs, dont la densité, le type de produit ou matériau, le fabricant et la marque. À titre d’indication, pour une densité de 10 mm, la laine roche possède une résistance de 2.7 m² K/W ; pour la laine de verre, elle est de 3.3 m² K/W, et le panneau ou mousse polyuréthane a comme coefficient R = 4.65 m² K/W.

Technique d’isolation de toiture en zinc par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur est la solution la moins coûteuse et plus pratique. L’air intérieur de votre maison sera chaud en hiver et frais en été. Tout d’abord, prenez en compte la configuration de vos combles : s’ils sont aménageables (habitables), l’isolant s’applique sur les rampants au plafond, qui sont les parties en pente de votre toiture. Vous pouvez y projeter de la mousse polyuréthane, des billes de polystyrène étanches à la pluie (et prévenir l’humidité par l’extérieur), ou encore déposer des rouleaux de laines végétales. Installez au moins deux couches de substance isolante pour supprimer définitivement les ponts thermiques. Pour les toitures particulièrement, il est indispensable de mettre en place une lame d’air ventilée, avec une épaisseur de 4 cm à 6 cm au maximum. Cette lame d’air se place entre le produit et les rampants du plafond. Si vous avez des combles perdus (non habitables), la substance isolante sera appliquée directement sur le plancher ou sol, et non au plafond (pas par le haut). Vous pourrez user des mêmes isolants que ceux cités précédemment. Certains procédés tels que l’utilisation de mousse polyuréthane projetée, ou le soufflage de flocons d’ouate de cellulose nécessitent de posséder des machines spécifiques, disponibles à différents prix dans les magasins spécialisés en ligne ou ayant pignons sur rue. La densité d’une couche dépend du type de produit utilisé :

  • 22,40 cm pour le polystyrène extrudé ;
  • 23,80 cm pour le polystyrène expansé ;
  • 17,50 cm pour le polyuréthane ;
  • 27,30 cm pour l’ouate de cellulose ;
  • Entre 25 cm à 28 cm pour les laines végétales.

Technique d’isolation de toiture en zinc par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur procure un avantage considérable : la surface intérieure sous la toiture reste intacte. De plus, ce type de procédé masque les éventuels défauts et les joints de votre toiture. Vous pouvez installer entre les chevrons (couverture de charpente ou ossature centrale des toitures, fabriquée en bois) des panneaux en polystyrène, de laines végétales, ou poser des plaques de polyuréthane. Il est aussi possible de placer des isolants en fibre de bois. C’est ce qu’on appelle le sarking.

Ce procédé est écologique et convient bien aux toits en pente. Installez d’abord un pare-vapeur au-dessous de la sablière (support des chevrons) pour améliorer l’étanchéité en cas de pluie, puis déposez sur ce pare-vapeur un platelage. L’ensemble doit donc recouvrir toute la surface de couverture de charpente. L’épaisseur du platelage doit être au minimum de 18 mm, afin de respecter la règlementation de protection contre les incendies. Vous pouvez enfin déposer des panneaux d’isolants rigides.

L’installation des rouleaux isolants se fait par vissage ou collage. Après avoir placé l’isolant, terminez l’opération d’isolation en recouvrant votre toit extérieur avec un film-écran ou un enduit liquide. Ce film-écran ou enduit peut être une peinture, des billes de polystyrène, un crépi-chaux-liège ou chaux-chanvre. Un mélange de terre et de paille peut aussi très bien fonctionner, mais avec un résultat moins esthétique. L’étape finale consiste à poser des contrelattes et remettre en place votre toiture. Cette dernière devra être clouée sur les contrelattes.

Faites appel à un professionnel pour bien isoler une toiture en zinc

L’option la plus adéquate pour des travaux d’isolation de toiture, est de solliciter l’expertise d’une entreprise qualifiée. C’est le spécialiste qui possède le savoir-faire et les matériels nécessaires. Il peut s’agir d’une société avec plusieurs salariés, ou bien d’une seule personne indépendante. Vous pourrez trouver plusieurs prestataires via des sites spécialisés, ou en consultant les annuaires d’artisans.

Ne négligez pas la technique du  bouche à oreilles, qui peut aussi vous aider. Il est toujours conseillé de comparer les procédés et les prix de plusieurs prestataires, avant de faire un choix définitif. Cela peut se faire en comparant des devis détaillés qui énumèreront les prestations offertes, les prix des matériaux, les prix des mains d’œuvres, etc. . Le nombre d’années d’existence et d’expérience est aussi un critère essentiel pour fixer votre choix.

Un professionnel commence toujours son travail par la réalisation d’un bilan thermique et acoustique, grâce à plusieurs séries de tests spécifiques. L’objectif de cette étape est d’identifier les parois où le transfert de chaleur et l’intensité acoustique sont les plus élevés. Demandez des devis détaillés auprès de chaque site que vous visitez, puis comparez-les. Un devis devra contenir des informations sur le type de substance isolante et la technique conseillée ; le prix et la durée des travaux. Par ailleurs, certaines entreprises de construction incluent dans leur contrat de construction des prestations d’élimination de transferts de chaleurs, car elles possèdent les matériaux et les compétences nécessaires.

Conclusion

Vous avez plusieurs options à votre disposition pour éliminer le transfert de chaleurs entre l’intérieur et l’extérieur du toit de votre habitation. Vous pouvez opter pour une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur pour améliorer le confort de votre logement. Dans le cas où vous ne disposez pas des matériels et des compétences nécessaires à la réalisation des travaux, il est préférable d’avoir recours aux services d’un professionnel en isolation.

Thierry

Thierry possède sa propre agence d’architecture. Il accompagne les particuliers depuis la création des plans de leur logement, en passant par la réalisation des démarches administratives jusqu’à la coordination des différents artisans en charge des travaux.