Travaux et entretien

Fosse septique : choix et coût de l’installation

Par Thierry , on 14 septembre 2021 - 6 minutes de lecture

La fosse septique compte parmi les systèmes d’assainissement les plus utilisés dans certaines régions de France. Lors de travaux de construction de notre maison, nous nous interrogeons toujours sur le choix de fosse à installer. Quel que soit le type de fosse (à épandage, avec filtre à sable, etc.), les travaux doivent être réalisés par des professionnels. Le coût d’installation varie selon différents facteurs.

Les différentes variétés de fosse septique et ses avantages

Les fosses septiques se déclinent sous différentes formes. Avant de faire votre choix, vos sols doivent être soumis à une étude préalable et à un contrôle technique. Pour ne pas se tromper, il est évident qu’il faut prendre en compte de nombreux paramètres et aussi il faut bien étudier chacun de ses caractéristiques et avantages qui s’offrent.

La fosse avec épandage

L’épandage est une méthode septique issue d’un assainissement individuel. Il consiste à façonner une cuve de gravier, généralement connue sous le nom de lit épandage. Le gravier à utiliser doit être des granulats qui tiennent un rôle d’épurateur des bactéries résiduelles. Pour cela, le lit épandage doit contenir un réseau de tuyaux perforés et rigides.

En ce moment, la fosse avec épandage reste le système le plus avantageux puisque le sol est à la fois un endroit de vidange de la fosse et de distribution. De plus, ce type de système d’assainissement n’occupe pas beaucoup d’espace. Donc, pensez à réserver une superficie assez large pour bien mettre en place la station d’épuration. Conçue pour les installations domestiques, la station d’épuration ne pollue pas l’environnement.

Notez bien que ce projet exige un sol doté d’une grande perméabilité.

Une fosse septique eaux doit obligatoirement passer une vidange pour ne pas obstruer les tuyaux. Une vidange septique tous les 4 ans suffit.

La fosse avec filtre à sable

Le filtre à sable pour fosse est parfois recommandé quand le sol ne n’assure pas l’infiltration de l’eau usée. En réalité, le filtre sable n’est qu’un grand massif de sable silencieux utilisé pour recouvrir les tuyaux d’épandage. Ainsi, les microéléments contenus dans les grains de sable s’occupent facilement du traitement d’eau.

Côté installation, l’emplacement du filtre sable pour épuration peut se faire de manière horizontale, verticale ou drainée. Cela dépend des aspects et des spécificités du terrain. Il est envisageable d’installer un filtre hors-sol non drainé appelé tertre d’infiltration. Sachez que le filtre à sable est un filtre compact et pratique par rapport à celui de l’assainissement traditionnel.

La fosse avec filtre à massif de zéolithe

La fosse avec filtre à massif de zéolithe est un dispositif de traitement des eaux usées, idéal pour un logement de 5 pièces maximum.

La zéolithe n’est autre qu’une pierre volcanique qui se présente sous différentes formes. Sa fonction étant d’être un agent filtreur des eaux usées. On l’utilise souvent pour filtrer les eaux de piscine et de fosse septique.

Ce filtre est composé de 2 compartiments étanches précédés d’un FTE de 5000 litres. Son installation se fait rapidement, soit en moins d’une journée, selon les normes fosse. En plus d’être livré avec un kit pré-monté et prêt-à-poser, il est aussi adapté à tout type de terrain et aux superficies restreintes. La fosse installée sur le terrain nécessitera un entretien fréquent.

La phytoépuration

Il s’agit d’un système d’épuration individuelle naturelle ou une méthode d’assainissement écologique, appelée lagunage. Il est important de savoir que les végétaux ne font pas partie des agents épurateurs, mais ils stimulent et renforcent l’implantation et la fonction de votre massif filtrant. Or, l’installation des massifs filtrants plantés doit être conforme aux normes fosse préétablies par le ministère en charge de l’Environnement.

La micro station d’épuration

Une oxygénation forcée assure la mise en marche de la micro station d’épuration. Elle permet également de multiplier le nombre de bactéries aérobies qui neutralisent facilement les matières polluantes. La présence de bactérie dans une fosse eaux réduit également les déchets organiques. Ainsi, la fosse mise en place sera riche en nutriments grâce à ces êtres vivants.

Ce système de traitement des eaux commence d’abord par un décanteur primaire qui sépare les phases solides et flottantes. Il passe ensuite par un traitement secondaire dans une cuve, favorisant l’action de bactérie et le brassage. Une fosse eaux doit fréquemment passer un entretien.

Les coûts d’installation et les différents tarifs

Le prix de la fosse et le prix de l’ installation dépendent en grande partie des travaux liés à la topographie, de la taille et de la catégorie choisie. En général, le prix de la fosse septique est élevé puisqu’il y a des normes à respecter. Le prix de la fosse doit être déterminé par des professionnels.

Pour mieux choisir les fosses septiques à installer dans votre logement, il vaut mieux effectuer un devis en contactant un professionnel spécialisé dans ces travaux. À noter que ce devis doit comprendre le budget et les matériels nécessaires. Ce projet exige une étude approfondie par le professionnel.

Réaliser l’épandage d’une septique fosse coûte entre 3500 et 6000 euros. Quant au prix de la fosse septique avec filtre à sable, elle varie de 4500 à 7000 euros.

Le coût d’un filtre compact à zéolithe se situe entre 8000 et 12000 euros tandis que la pose de phytoépuration est de 3000 à 4000 euros. Il y a un frais supplémentaire pour le prix de l’ installation proprement dite.

Par ailleurs, si vous souhaitez acheter un dispositif pour une micro station d’épuration, son tarif est de 4000 à 5000 euros.

Concernant l’achat d’une vidange fosse, vos tarifs doivent être compris entre 150 et 300 euros. Ceux d’un contrôle spanc sont de 200 euros, à payer tous 4 à 10 ans. Le spanc à contrôler doit s’approprier à la maison et au nombre de pièces dans la maison.

Pour ce qui est du prix d’une vidange de fosse eaux, le tarif est de 150 à 450 euros environ.

Même si le choix de fosse est devenu de plus en plus large grâce aux nouvelles avancées et aux résultats des recherches récentes. Le mieux c’est toujours de faire appel à un professionnel afin d’étudier la nature de votre terrain, vos besoins, et la surface disponible pour les travaux, selon votre budget. Il pourra vous donner un devis plus précis avec une marge d’erreur limitée et pourra aussi vous conseiller pour l’entretien. Certains professionnels offrent même des garanties (fixés par une limite temporelle selon le contrat) et vous proposeront des interventions à coût attractif pour les fosses qu’ils ont installées (Service Après Vente ou installation).

Thierry

Thierry possède sa propre agence d’architecture. Il accompagne les particuliers depuis la création des plans de leur logement, en passant par la réalisation des démarches administratives jusqu’à la coordination des différents artisans en charge des travaux.