E016 – climatisation combien ca coute

Quels sont les coûts des différents types de climatiseurs ?

Si vous souhaitez abaisser la température ambiante d’une ou plusieurs pièces de votre logement (maison ou appartement), alors c’est bien d’une climatiseur que vous avez besoin. Il existe différents types de climatisation, les prix variant selon le niveau de performance et de technicité du dispositif.

Les clims, en mode froid seul, se déclinent en 2 grandes catégories : les monoblocs (mobiles ou encastrables) déclinés en une seule unité, et les modèles splits (monosplits et multisplits) composés d’une unité extérieure et d’une ou plusieurs unités intérieures. Tous ces dispositifs existent également en versions réversibles. Gros plan sur leurs principes de fonctionnement et leurs coûts.

climatisation combien ca coûte

Les principes de la climatisation

La clim a pour fonction de dispenser de la fraîcheur à la demande. Il participe à notre bien-être en période de canicule par exemple. Parce qu’ils sont très sensibles aux variations de température, les bâtiments bétonnés et fortement vitrés ont particulièrement besoin d’un tel dispositif de refroidissement.

Contrairement à un ventilateur qui se contente de donner une sensation de fraîcheur en créant un courant d’air, la climatisation, quant à elle, abaisse réellement la température d’une pièce. Comment ? En expulsant les calories de l’air intérieur vers l’extérieur sur bâtiment, via une gaine d’évacuation.

Pouvant être télécommandée, une climatisation possède, selon les modèles, deux autres fonctions : déshumidificateur (assèchement) et purificateur (ionisation) d’air. Son prix, hors installation, peut aller de 200 à plus de 5 000 €.

Les prix des différents types de climatiseurs

Alors combien coûte une clim ? Les prix pratiqués (hors travaux) varient selon le modèle et la puissance du dispositif :

  • Monoblocs : 200 à 3 000 €.

  • Monosplits, pour une pièce jusqu’à 40 m² : 250 € à 3 500 €.

  • Multisplits, pour climatiser plusieurs volumes : 1 500 à 5 000 €.

Pour ce qui est de la climatisation réversible, aussi appelée pompe a chaleur (PAC) air/air, rappelons qu’elle permet aussi bien le rafraîchissement d’un intérieur en été, que de son chauffage en hiver.

Notons que les splits-systems peuvent être, soit mobiles, soit fixes. Dans ce dernier cas, ils se présentent sous diverses formes : console, mural, cassette de plafond, module gainable.

Les autres facteurs qui déterminent le coût

Les tarifs changent également en fonction de :

  • La classe énergétique (allant de A+++ pour les plus économes à D pour les plus énergivores).

  • La puissance frigorifique de chaque unité.

  • Le confort sonore.

  • L’option réversible.

  • La technologie Inverter.

L’étiquette énergie, qui indique les performances globales de l’appareil en matière d’économie d’énergie, ne permet de comparer que des appareils de même type. Par exemple, la performance d’un climatiseur mobile de classe A sera moindre que celle d’un modèle mural aussi classé A.

En tous les cas, opter pour l’appareil le mieux classé vous permettra de réaliser des économies significatives sur votre facture électrique.

Installation et entretien : des paramètres à considérer

Quand on parle de coûts, il est aussi important de prendre en compte ceux relatifs à la pose et à l’entretien du système. Si vous optez pour un dispositif multisplit, nous vous recommandons de comparer plusieurs devis avant d’entamer les travaux.

N’hésitez pas à solliciter les conseils d’un expert pour le choix du modèle de climatisation le plus adapté à la surface et à la configuration de votre appartement ou de votre maison. Un équipement mal choisi, mal posé et peu entretenu risquant de faire exploser vos dépenses énergétiques.

Editeur