Jardin & piscine

Installation d’arrosage goutte-à-goutte : le budget à prévoir

Par Clémentine , on 17 juillet 2021 , mis à jour le 8 juillet 2021 - 7 minutes de lecture
Arroseur

Il vous arrive d’oublier d’arroser votre jardin pourtant, vos plantes survivent difficilement à un manque, tout comme à un excès d’eau. Pour entretenir efficacement votre jardin, la meilleure solution est de procéder à l’installation d’un système d’arrosage automatique. Cette technique offre de nombreux avantages aussi bien pour vous que pour vos plantes. Le coût de la pose de ce type d’irrigation dépend en grande partie de la superficie de votre jardin.

Définition de l’arrosage goutte-à-goutte

L’arrosage goutte à goutte est différent des arrosages traditionnels. Ce système d’irrigation se distingue par sa précision. Son jet d’eau vise les pieds et les racines des plantes. L’installation se compose d’un tuyau d’arrosage, d’un goutteur et de divers accessoires optimisant l’ensemble.

Le tuyau circulera entre les plantes à arroser. Un goutteur sera assigné à une zone précise. Une unique action vous permettra d’irriguer tout votre jardin. Cette technique s’identifie également comme un système de micro-irrigation. L’alimentation en eau convient aux besoins des plantes, selon leurs croissances.

Cela vous permettra de programmer la fréquence et la durée des arrosages. La possibilité de planifier les tâches selon la pluviométrie ou l’humidité du sol vous fera économiser de l’eau.

Ce système d’arrosage convient à tous les types de végétaux. Il répond aux besoins des haies, des pelouses, des massifs et même du potager. Il existe différents types d’arroseurs s’adaptant à chaque type de plante.

Le fonctionnement de ce système

L’arrosage goutte à goutte se compose de divers éléments. L’objectif est d’alimenter votre jardin en eau. Pour cela, vous aurez besoin des pièces suivantes :

  • Un tuyau principal plein en polyéthylène : vous le disposerez entre les pieds des plantes. Le choix d’un conduit de petit diamètre facilitera l’installation. Vous pouvez opter pour un 13 x 16 mm de diamètre. Ce type de tuyau est souple et se place aisément entre les plantes. Vous relierez le tuyau à un robinet pour l’alimentation.
  • Les tuyaux secondaires d’environ 4 x 6 mm de diamètre : vous les relierez au tuyau. Ils serviront à disperser votre installation pour couvrir tout votre jardin.
  • Des arroseurs pour évacuer l’eau vers les plantes.
  • Les raccords pour établir la connexion entre tous les tuyaux du système.
  • Un programmateur pour automatiser l’ensemble de l’installation. Vous pouvez utiliser un modèle à une voie ou à deux voies. La seconde option vous permettra d’installer deux circuits d’irrigation indépendants.

L’ouverture du robinet permettra à l’eau de s’écouler dans tout le circuit d’irrigation. Vous pouvez régler le débit de l’écoulement selon vos besoins. Les arroseurs serviront à distribuer le liquide aux pieds des plantes.

Vous pouvez définir l’écoulement de l’eau en choisissant le type d’arroseur. Vous pouvez utiliser un brumisateur, un asperseur, un goutteur ou un tuyau poreux. Le choix du matériel dépendra des plantes à arroser. Le programmateur se visse au robinet. Il définira l’automatisme de l’arrosage.

Les avantages de ce système d’arrosage

L’arrosage goutte à goutte est un système d’irrigation d’eau à basse pression. Ce type d’installation présente des avantages pour les plantes et pour le propriétaire du jardin.

La polyvalence de l’arrosage goutte à goutte

Ce système alimente les plantes en eau sur un point précis. Vous pouvez arroser uniquement les pieds des végétaux sans mouiller les feuilles ou les autres parties. Cette installation convient donc pour des variétés de végétaux. Parmi les exemples, vous trouverez le jardin potager, les arbustes, les plantes d’ornements en pot, les vivaces, les haies de jardins, les pelouses, et bien d’autres.

Vous pouvez utiliser cette installation dans une serre, sur votre balcon, un jardin classique, un potager. Il est possible d’effectuer une installation personnalisée selon vos besoins.

Un système économique

L’écoulement de l’eau s’effectue au compte-goutte avec ce système. L’arrosage goutte à goutte est une irrigation à basse pression. Vous pouvez également définir le débit de l’eau. Cela réduira votre consommation.

Avec ce système, vous arrosez directement le pied des plantes. Cela réduit fortement le taux d’évaporation. Vous optimiserez le taux d’eau absorbé par les racines.

La présence d’un programmateur permettra d’automatiser l’arrosage selon la situation. Cet outil permet un contrôle à distance de votre système d’irrigation. Ces atouts optimiseront votre consommation d’eau. Cela permet également d’arroser le jardin même en étant absent.

Une irrigation faite pour les végétaux

L’arrosage automatique goutte à goutte est avantageux pour vos plantes. Elle arrose uniquement le pied des plantes. Cela permet aux feuilles de rester au sec. Vous diminuez ainsi les risques de brûlures et d’exposition aux maladies des végétaux.

Cette précision vous évitera la formation de champignon ou de mauvaise herbe. Un arrosage classique (par aspersion) agresse la plante entière. En effet, cela mouille toutes parties du végétal. Ce système permet une alimentation en eau à basse pression lentement et régulièrement.

L’inconvénient de ce système

Le principal inconvénient de l’arrosage automatique goutte à goutte réside dans le caractère de l’eau. Une eau trop calcaire peut boucher le trou des arroseurs avec le temps.

Coût d’installation de ce système d’arrosage

Il est possible d’acheter les éléments de l’installation un par un. Voici un aperçu des prix approximatifs de chaque pièce :

  • Un tuyau nu : environ 0,30 € le mètre.
  • Un tuyau avec arroseur intégré : environ 1,50 € le mètre.
  • Un tuyau poreux : environ 0,80 € le mètre.
  • Un gouteur : environ 0,20 € par pièce.
  • Un micro-asperseur : entre 1 € à 7 € par pièce.
  • Un brumisateur : environ 1 € par pièce.
  • Un raccord: de 2 € à 6 € par pièce.
  • Un programmateur : de 35 € à 250 €.

Un kit vous permet d’acheter l’ensemble de l’équipement. Vous effectuerez uniquement l’installation dans votre jardin. Il existe différents kits pour chaque type : pour les jardinières, les plantes en pots, les balcons, les serres, etc. Des variétés existent pour les surfaces du terrain à couvrir.

Un kit propose un nez de robinet, des tuyaux, des raccords, un régulateur de pression et des bouchons de fin de ligne. Des pics pour surélever les goutteurs peuvent également être présents. En installant vous-même, le kit propose un prix à partir de 40 €.

L’installation du système d’arrosage goutte à goutte

Vous pouvez effectuer vous-même l’installation de votre système d’arrosage automatique :

  • La première étape consiste dans la réalisation d’un plan de votre jardin. Cela permet de définir le circuit d’arrosage.
  • Il est important d’éviter de mélanger les différents types d’arroseurs sur une ligne. Cela nuirait le concept du système. Vous veillerez à utiliser uniquement un type d’arroseurs (goutteur, brumisateur, asperseur) par ligne.
  • La découpe des tuyaux doit être précise. La prise de mesure des distances est nécessaire pour cela. Vous prendrez en compte les contournements sur le terrain.
  • Lors de l’achat d’un kit ou des matériels, vous devrez lister tous les éléments nécessaires pour votre jardin. Cette liste dépendra de la taille de votre parterre et des types de plantes.

L’appel d’un jardinier professionnel est possible. Il devra évaluer les travaux à faire. Il est possible de recourir à un arrosage de surface et à un arrosage enterré sur votre terrain. Le jardinier établira un devis. Il reste conseiller de comparer les tarifs de différents professionnels et les services proposés.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.