Aménagement & travaux

OSB 1 2 3 4 : quelles différences ?

Par Clémentine, le 2 mars 2021, mis à jour le 11 février 2021 — 7 minutes de lecture
Panneaux de bois OSB

Vous voulez vous initier dans la confection de meubles en contreplaqué et d’agencements intérieurs ou aussi dans la toiture, voici nos messages à retenir pour améliorer votre maison en termes de revêtement  ? Un seul mot pour vous guider : l’OSB soit en dalle soit en plaque. Avec cet article, vous serez capable de choisir les produits adéquats pour le revêtement de votre pièce à savoir le panneau ou plaque en bois de votre choix, le parquet tout en distinguant les 4 types d’OSB qui existent pour le revêtement de votre surface intérieur ou de vos murs.

Si vous êtes un professionnel du bricolage, ou même un amateur, vous avez sûrement entendu parler des panneaux OSB Mdf. Il s’agit d’un matériau en bois isolant ou adapté à la vapeur ou à l’humidité utilisé dans la construction et revêtement intérieur et extérieur voir du sol. Grâce à ses 4 formes de plaques, ils sont particulièrement polyvalents et jolis en termes d’esthétiques avec une bonne résistance. Leur résistance leur permet de s’adapter à une large gamme d’utilisation selon votre choix comme l’OSB agglomère ou celui sans formaldéhyde.

Les caractéristiques des panneaux de bois OSB

En fait, la dénomination OSB vient de l’anglais : « Oriented Stand Board ». En français, cette abréviation signifie : panneau ou plaque de lamelles minces, longues et orientées. Cependant, d’autres formes d’appellation existent pour désigner la même chose des plaques agglomère ou sans formaldéhyde. Tel est le cas par exemple des panneaux à particules orientées, des panneaux à copeaux orientés ou des panneaux structuraux orientés. Deux mots subsistent de ces différentes appellations de contreplaqué pour revêtement : panneau et orienté. Cela est dû par la forme même de l’OSB comme les plaques pour revêtement intérieur ou dalle pour le sol voir la toiture de votre maison. Elle est constituée de trois couches de lamelles de bois superposées contre l’humidité :

  • Deux couches externes formées par des lamelles disposées dans le sens de la longueur,
  • Une couche intermédiaire formée par des lamelles orientées dans le sens perpendiculaire de la précédente couche.

Pour fabriquer ce panneau, il faut d’abord couper le bois frais en copeaux de 0,6 à 0,8 mm d’épaisseur. Il faut ensuite sécher les lamelles ainsi obtenues à l’air chaud. Puis, elles sont assemblées entre eux de manière croisée avec de la colle. La colle utilisée est faite à base de cire et de résine synthétique. Enfin, le processus se termine par la compression du panneau, toujours à chaud.

Les avantages des panneaux OSB

En ce qui concerne les avantages des OSB, voici quelques faits qui devraient vous intéresse :

  • Les OSB sont des panneaux respectueux de l’environnement: très écologiques et d’origine naturelle. Les bois utilisés pour leur fabrication viennent des arbres « éclaircis ». C’est-à-dire, des arbres coupés afin de favoriser la croissance des autres arbres. En plus, ils sont 100 % recyclables.
  • Les panneaux OSB sont des matériaux à isolation thermique et phonique. La température extérieure est de moindre influence chez eux. Durant la période de chaleur, ils retiennent la fraîcheur et durant la période de froid, ils retiennent la chaleur.
  • Les OSB sont des panneaux pratiques. Ils sont légers, mais solides, durables et résistants.
  • Les OSB sont également faciles et agréables à utiliser. Le perçage, le découpage et clouage se fait sans grands encombres. Les poussières produites par son maniement sont vraiment minimes. Grâce à la solive, une pièce de charpente entreposée entre les poutres, les plaques seront disposées comme une dalle sur les solives.
  • Enfin, les panneaux en bois OSB sont très polyvalents grâce à ses 4 formes.

La polyvalence des panneaux OSB

Il existe une grande variété d’utilisation des panneaux OSB. Ils peuvent aussi bien profiter à la construction, à l’aménagement qu’à la décoration. Cette utilisation peut s’étendre à toutes les ampleurs des projets en bâtiments. Si auparavant, ce matériau a été uniquement utilisé dans les grands travaux, il s’utilise aujourd’hui dans diverses activités à petite échelle. En effet, ils permettent de réaliser des parois murales, des revêtements de plancher de sol, des toitures, et même des pièces de meubles.

Par ailleurs, les panneaux OSB peuvent être installés dans n’importe quelle zone. Que la salle où ils vont être posés soit humide, telle que les douches ou les cuisines ; ou sèche, l’efficacité du matériau est à son comble.

Les 4 types de panneaux OSB et leurs usages

Les panneaux OSB doivent leur polyvalence à la catégorisation de leurs bois. La norme européenne (EN 300) a déterminé 4 types différents d’OSB. Pour que son efficacité soit maximale, son utilisation doit être proportionnelle au type du panneau. Ainsi, on distingue :

  • L’OSB 1: un panneau non travaillant pour un usage statique

Spécialement conçue pour un environnement sec, cette première catégorie d’OSB est optimale dans la fabrication de meubles ou de constructions de rangements. Exemples : bibliothèques, placards, étagères , ….

  • L’OSB 2: un panneau travaillant pour un usage mécanique

Egalement conçu pour un environnement sec, ce type d’OSB est destiné aux constructions de cloisons, de plancher ou de parois muraux.

  • L’OSB 3: un panneau travaillant pour un milieu humide

C’est le matériau idéal pour les agencements en zone de passage régulier d’eau, telles que les salles de bains ou les pièces d’eau. Il peut servir de contreplaqué dans la confection de meubles ou de matériau de base pour les étagères et les cloisons.

  • L’OSB 4: un panneau travaillant en milieu humide, pour un usage à contrainte élevée

C’est le type d’OSB le plus résistant. Si votre panneau risque d’être confronté à de nombreuses contraintes en milieu sec, optez pour un OSB de type 4. Par exemple, il peut être utilisé dans la toiture, les protections de chantiers, les planchers et les parois murales.

Il est à noter toutefois que malgré l’utilisation des OSB 3 et 4 dans les milieux humides, ils ne sont pas faits pour résister directement aux intempéries. Le soleil tapant, les vents trop forts, le froid extrême, les inondations de pluies et le changement général des températures risquent d’abîmer rapidement le panneau.

La différence des prix entre les OSB 1, 2, 3 et 4,

Il existe un autre avantage aux panneaux OSB. Ils sont peu coûteux et peuvent être accessibles pour tous. Le prix varie selon l’épaisseur et la dimension du bois que vous voulez choisir. Un budget de 5 € par m2 suffit à vous procurer un panneau de 15 mm d’épaisseur.

De plus, ils sont faciles à trouver. Si vous voulez en acheter, vous n’avez qu’à vous rendre à votre magasin de bricolage ou de décoration  le plus proche. Certains producteurs proposent également de le vendre en ligne. Tout en restant au chaud dans votre maison, vous pouvez vous faire livrer de l’OSB de bonne qualité.

Si vous voulez rallonger la durée de vie de votre OSB, vous pouvez l’entretenir en le vitrifiant. Pour ce qui est de son nettoyage, pas besoin de gros matériel, un aspirateur ou une serpillère suffit à le rendre propre et comme neuf. Bref, pour vos meubles et décorations internes, c’est la meilleure solution.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.