Energie & éco-construction

Quel dispositif de chauffage choisir pour une maison neuve ?

Par Jorhel , le 7 octobre 2021 - 7 minutes de lecture

Il existe une grande variété de systèmes de chauffage sur le marché et il n’est pas toujours évident de choisir celui qui convient le plus à un nouveau logement. Pour faire le bon choix, il ne faut jamais négliger le type de construction et l’isolation qui sont les principaux garants du confort d’une maison. Effectuer une étude thermique est probablement  nécessaire pour pouvoir avoir réponse à toutes les questions qui peuvent se poser concernant le système de chauffage à installer dans un logement.

Pour vous aider dans le choix du dispositif de chauffage le mieux adapté à votre nouvel habitat, voici quelques conseils à mettre en pratique.

Prioriser la chaudière au gaz à condensation

Si vous venez de mettre en place votre réseau de gaz, choisissez la chaudière au gaz à condensation. C’est un système à la fois compact, fiable, silencieux, facile à installer et à dépanner. Au niveau de la consommation, elle vous permet de réaliser des économies d’énergie non négligeables.

Cette chaudière fonctionne en captant la vapeur d’eau et l’énergie thermique recueillies par les fumées. Elle s’accompagne d’un bruleur à gaz solitaire permettant de chauffer de l’eau chaude sanitaire ainsi que d’une cheminée, nécessaire à l’évacuation des gaz brûlés. Cette production d’eau chaude est saine.

Côté installation, on a besoin d’un réseau de canalisations et de deux conduits d’évacuation. Ce type de chauffage exige un entretien d’au moins une fois par an. Son prix d’achat est faible, ce qui vous permet de faire des économies.

Les avantages du poêle à granulés

Choisir le poêle à granulés ou poêle à pellets vous permet d’avoir une solution de chauffage adaptée à une maison neuve, en tant que chauffage principal ou d’appoint. Mais cela va dépendre de la dimension de votre logement. Ce dispositif est élaboré à partir de granules de bois. Pour rappel, les granulés sont réalisés avec des déchets industriels ou une sciure de bois cylindrique.

La performance et la praticité constituent les principaux atouts des granulés. En plus d’être facile à utiliser et à poser, la température du poêle est réglable selon vos envies. C’est donc un mode de chauffage très économique en consommation d’énergie. Son coût est abordable par rapport au chauffage à l’électricité.

Pour plus d’efficacité, il est préférable de le combiner à des panneaux solaires ou à une pompe à chaleur. Il est aussi recommandé de toujours recharger la poêle ou la chaudière. Cette technique de chauffage nécessite un grand stock de granules de bois et ne dégage qu’une petite quantité de polluant.

La pompe à chaleur ou PAC

La pompe à chaleur se présente sous différentes catégories, à savoir les pompes à chaleur aérothermiques, géothermiques, aquathermiques et hybrides avec les variantes : sol et eau, air et air, air et eau, eau et eau. Respectueuses de l’environnement, ces différentes catégories de pompes à chaleur n’émettent aucun gaz à effet de serre à l’intérieur de vos maisons. Rafraîchissantes, confortables, écologiques, économiques et faciles à installer, les PAC aérothermiques offrent de nombreux avantages.

Quant aux pompes à Chaleur géothermiques, elles fonctionnent grâce entre autres aux calories présentes dans le sol. C’est un mode de chauffage, idéal pour réaliser des économies énergétiques. Le coût d’installation et l’achat des PAC aquathermiques sont très élevés. Pour pouvoir choisir de manière pensée parmi ces 4 catégories de pompes à chaleur, basez-vous d’abord sur vos propres besoins et sur l’isolation de votre logement. Elle nécessite des énergies renouvelables pour fonctionner normalement.

En général, cette technique de chauffage a un coût d’entretien élevé.

Se concentrer sur les radiateurs électriques

Les radiateurs sont des systèmes de chauffage associables avec la RT 2012 et le poêle à bois. Très confortables, ils offrent de la douceur et de l’homogénéité. On les trouve souvent dans les maisons situées dans des régions chaudes. On distingue deux (2) modes de fonctionnement pour ce type de chauffage: chauffage direct et indirect.

Avec le chauffage direct, l’électricité passe directement par l’appareil tandis qu’avec le chauffage indirect, c’est le modèle, notamment la pompe à chaleur ou la chaudière électrique qui recueille l’électricité. Le chauffage indirect contribue à la production d’eau chaude solitaire, déplacée au niveau d’un système de chauffage central. Il s’agit d’un chauffe-eau solitaire.

Ainsi, il existe 5 catégories de radiateurs électriques : le convecteur, le sèche-serviettes, le panonceau rayonnant, le radiateur à inertie et le radiateur à accumulation. Cette solution de chauffage pour maison neuve est compatible à des fournisseurs d’énergie tels que les panneaux photovoltaïques. Choisir un chauffage électrique peut vous offrir des solutions économiques considérables en énergies.

Le chauffage au fioul, une possibilité

Ce genre de chauffage est constitué d’une chaudière et d’une cuve contenant du mazout. Il fonctionne en chauffant le fioul dans la chaudière. Cette combustion facilite le chauffage de l’eau. Cet équipement est spécialement conçu pour les maisons non accessibles au gaz de ville, mais ne convient pas aux appartements. Le prix du mazout est élevé par rapport à celui du gaz naturel.

Le rendement varie selon le modèle. Le rendement des modèles apparus vers 1970 est de 77% tandis que celui des modèles de l’année 1991 est de 87%. Quant aux nouveaux modèles avec des chaudières à basse température, le rendement est de 90%. Le modèle des chaudières à condensation a un rendement de plus de 100%. Selon la règlementation environnementale, ces anciens modèles seront retirés et remplacés au-delà de 10 ans par le gouvernement. Il a été stipulé qu’une construction neuve doit s’approprier à la règlementation de l’isolation.

Le chauffage solaire

Le chauffage solaire va à la fois vous servir à chauffer votre maison et votre eau chaude sanitaire. Pourtant, la température de l’eau chaude obtenue ne convient pas souvent aux attentes demandées. Notez que la production d’eau chaude est issue de l’ensoleillement des panneaux solaires. Il s’installe sur les toits en captant gratuitement de l’énergie solaire.

Pendant l’hiver, il est essentiel d’associer ce système à un chauffage d’appoint. Il dépend alors de la situation géographique. C’est une solution très économique et rentable 7 jours sur 7. Elle n’a aucun effet sur l’environnement.

Opter pour le chauffage au sol

Le chauffage au sol ou plancher chauffant fait partie des solutions de chauffage électrique adaptées à une maison neuve. Facile à installer, il se compose de tubes hydrauliques et d’un réseau de câbles. De plus, il ne demande pas trop d’entretien après son installation. On distingue deux types de planchers chauffants, à savoir le chauffage au sol électrique et le chauffage hydraulique.

Le chauffage au sol électrique requiert l’utilisation d’un câble chauffant tandis que le chauffage au sol hydraulique nécessite l’utilisation d’eau chaude, à verser dans le tube hydraulique. Le confort et la douceur sont les avantages principaux de ce système. Le plancher procure un toucher exceptionnel.

Côté apparence, il est l’un des systèmes de chauffage qui arbore un design remarquable. En plus d’être invisible et silencieux, il ne contient pas de radiateurs. Ce plancher chauffant peut s’accoupler avec différentes formes de source d’énergie telle que le fioul, le gaz, le géothermique. Il bénéficie également de son prix réduit et de son côté très économique.

Dès la conception d’une maison, il est judicieux de choisir le système de chauffage à installer dans la maison à construire. En effet, le choix de l’isolation nécessaire afin de faire de économies d’énergie, ainsi que des matériaux pour bien isoler (la couverture et les murs), le chauffage, et même le choix de recourir ou non aux énergies renouvelables (soleil, air … )  doit être pensé dès le début: la conception du projet et la construction. 

Jorhel