Travaux et entretien

Réparation de canalisation : quel budget faut-il prévoir ?

Par Clémentine , le 13 janvier 2022 - 8 minutes de lecture

Au fil des années, un réseau de canalisation peut subir des dommages plus ou moins importants. Il peut être bouché, troué et usé. Lorsque les canalisations montrent des signes de faiblesse tels qu’une fuite d’eau, un écoulement difficile… il est conseillé de prendre des mesures adaptées, dans les plus brefs délais. Pour ne pas causer davantage de dégâts, il est préférable de faire appel à un professionnel de la réparation de canalisation. Pour ce qui est du coût de réparation des canalisations, plusieurs paramètres entrent en compte pour pouvoir chiffrer et comptabiliser les tarifs pratiqués à chaque intervention.

Reconnaitre l’état d’une canalisation

Quand votre canalisation subit des problèmes, vous avez la possibilité de déterminer ce qui ne va pas à travers différents signes.

Les signes d’une canalisation bouchée

  • Une canalisation bouchée se reconnait facilement par le gargouillement dans vos toilettes. Cela peut refléter généralement du fait qu’il y a une obstruction du système de canalisation par des matières solides.
  • Un conduit engorgé se traduit également par une mauvaise odeur telle qu’une odeur de nourriture pourrie ou en décomposition. Cela se ressent essentiellement au niveau des évacuations de la cuisine.
  • Une évacuation d’eau qui se ralentit indique aussi l’encrassement du système d’évacuation par des cheveux, des résidus de savon, de la graisse, des peaux mortes, etc.

Les traits d’une canalisation cassée

Il est important de savoir que lorsqu’une canalisation bouchée n’est pas traitée à temps, elle peut se casser. Une canalisation brisée se reconnait par :

  • un fort dégagement d’odeur de soufre. Ce phénomène s’explique par la grande accumulation de sulfure qui résulte de déchets en composition.
  • une importante remontée d’eaux usées dans la cave ou dans les toilettes. Vous remarquerez aussi un inhabituel excès d’eau dans la cour ou dans le jardin.
  • une facture d’eau plus couteuse que les autres. Cela s’explique par le fait que si votre système canalisation présente une fuite d’eau excédentaire ou présente des raccords de tuyaux usés, de l’eau que vous n’utilisez probablement pas vous sera facturé en sus.

Les paramètres influant sur le prix de la réparation de canalisation

Il existe différents paramètres qui pourraient impacter sur le coût de la réparation d’une canalisation.

  • Le type de réparation: il peut s’agir d’un simple rebouchage d’une partie du réseau de canalisation, d’un débouchage ou nettoyage de conduit, d’une remise en état de toute la canalisation. Le type de réparation se diffère également de par l’emplacement du conduit à réparer. Selon le type d’installation du système de plomberie de l’habitation, vous pouvez distinguer les conduits apparents, les conduits semi-apparents et les conduits enterrés.
  • Le matériel utilisé: le type de dégât détermine le matériel utilisé par le professionnel de la réparation. Il se peut que vous ayez besoin de l’intervention d’un camion hydrocureur au lieu d’un furet ou d’une ventouse pour le curage.
  • L’accès à la canalisation: plus l’accès est difficile, plus le coût est onéreux.
  • La localisation géographique. Vous devez savoir que le prix de la réparation dans les grandes villes y compris celui de la capitale est plus onéreux à cause des difficultés d’accès. Vous êtes également tenu de prendre en compte le fait que les frais de déplacement dépendent généralement de la localisation géographique.
  • La main-d’œuvre; le coût de la main-d’œuvre peut varier d’un artisan expert à un autre, votre devis de réparation sera donc impacté par ce paramètre.
  • L’urgence: il est aussi important de savoir que l’urgence de votre besoin en réparation de canalisation est un point qui influe sur le prix total, surtout lorsque la réparation tombe un jour férié, en week-end ou le soir. Les travaux de nuit sont d’ailleurs régis par les lois en vigueur (droit du travail) et doivent être majorés.

Prix de la réparation d’une canalisation cassée

Pour que vous ayez le prix approximatif de ce que vous devez avoir dans votre devis, il est important d’avoir une fourchette de prix pour chaque type de réparation. Pour le changement d’un tuyau, il faut prévoir un budget allant de 110 à 250 euros, coût de déplacement et de la fourniture inclus. En ce qui concerne les canalisations enterrées, il faut d’abord passer à l’inspection pour la recherche des fuites. Elle se fait généralement par une caméra pour faire le diagnostic du problème. Le prix du diagnostic varie entre 100 et 300 euros. Après cette étape, le professionnel: plombier ou personnel de l’assainissement entreprend le curage de la canalisation. À la suite de cette opération, il se charge de la réparation de la canalisation. En général, il procède à son remplacement.

Il faut connaitre qu’il est tout à fait possible de réparer la canalisation sans creuser le sol. Ainsi, il ne sera pas besoin d’effectuer des travaux qui pourraient engendrer des dégâts. En effet, l’excavation occasionne parfois le déracinement de plantes, la démolition de tranchée ou d’allée… Ce procédé qui se fait sans creuser se nomme gainage ou chemisage. Cela consiste à insérer une chemise en résine dans la canalisation afin de la plaquer contre les parois situées sur la rupture. Cette approche permet aussi de la consolider. Toutefois, avant de procéder au chemisage, il est préférable de passer au nettoyage des parois par hydrocurage. Chaque étape de ces opérations possède un prix qui leur est propre. Les travaux liés à l’inspection vidéo sont de 120 à 280 euros, l’hydrocurage varie de 245 à 330 euros et le chemisage ou gainage est calculé suivant le taux horaire de l’artisan, il se situe entre 48 à 115 euros.

Dans la mesure où le remplacement des canalisations requiert de l’excavation, il existe divers paramètres qui peuvent influer sur le prix du changement de la canalisation enterrée. Vous devez prendre en considération le coût des travaux de démolition. Cela peut concerner le percement du béton ou encore la dépose des dalles. Le prix au mètre carré pour la démolition d’une dalle en béton est de 25 à 30 euros. La tranchée coûte généralement entre 9 à 30 euros par mètre linéaire, le rebouchage avec la terre de fouille est parfois inclus. Le tarif horaire d’un plombier pour remplacer des tuyaux ou la canalisation se situe entre 55 et 120 euros.

Le coût des travaux annexes

Pour la réparation ou la rénovation de la canalisation, il existe différents travaux annexes qui occasionnent des coûts supplémentaires. L’excavation est l’opération la plus concernée par les travaux annexes. En effet, il se peut que la réparation requière la démolition de votre allée ou de votre jardin. Après la remise en état de vos canalisations, il faudra remplacer ou reconstruire les parties endommagées pour garder votre maison en bon état.

Après une inondation des eaux usées, surtout dans la cave, il faut procéder à un nettoyage pro afin de pouvoir éviter la consommation accidentelle de substances pathogènes. Le prix de cette opération peut aller de 400 à 500 euros. Vous êtes également tenu de prendre en charge le remplacement de l’installation paysager (pelouse, parterres de fleurs, buissons…). Il faut prévoir 350 à 1300 euros pour assurer ces travaux. Il est aussi possible de réaliser le repavage d’une chaussée ou d’une allée après la réparation de vos canalisations. Il est nécessaire de tenir en compte la taille de l’allée, le prix au mètre carré de cette opération est de 25 à 150 euros.

Il faut savoir qu’une canalisation à problème doit être prise en charge dans les plus brefs délais pour éviter les dégâts. Afin de trouver le meilleur professionnel pour effectuer vos travaux de plomberie, il est important de demander plusieurs devis et de les comparer. Il faut également porter une attention particulière à la notoriété de l’entreprise de dépannage de canalisation et vérifier les appréciations et les avis de ses clients.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.