Finance & investissement

Construction de maison-conteneur : durée, prix et avantages

Par Clémentine , le 24 novembre 2021 - 8 minutes de lecture
Construction-Maison-Conteneur-durée-prix-avantages

La construction d’un logement nécessite généralement un important budget. Pour concrétiser un projet immobilier, la plupart des foyers optent pour la souscription à un crédit immobilier. Pourtant, c’est un engagement qu’il ne faut pas prendre à la légère, car plus la somme empruntée est importante, plus le délai du prêt sera long et les mensualités peuvent impacter fortement sur le pouvoir d’achat du ménage. Cependant, il existe une solution qui permet de construire sa maison à petit prix : les maisons-conteneurs en sont un exemple.

Une maison-conteneur : qu’est-ce que c’est au juste ?

Une maison-conteneur ou maison-container est une structure modulaire résultant de l’assemblage de plusieurs containers maritimes qui sont fixés entre eux à l’aide d’une ossature en acier. En Chine, ce type de structure servait de logement de fortune pour les plus démunis. Puis, le concept a été banalisé aux Pays-Bas pour accueillir des étudiants.

Les maisons containers d’aujourd’hui sont de plus en plus stylés et modernes. Dans la majorité des cas, ils sont préfabriqués en usine et peuvent être installés directement sur le terrain. De nos jours, la maison-container est dédiée à de nombreux usages : usage d’habitation (logement individuel ou collectif) ou professionnel (studio, bureau, commerce, etc.). Vous pouvez aussi l’utiliser dans le cadre d’une extension d’un bâtiment en dur.

Les entreprises spécialisées dans le secteur proposent deux types de maisons-container. Les modèles non aménagés sont plus abordables, mais nécessitent plus de travaux. En revanche, une structure modulaire aménagée offre une solution clé en main.

Pourquoi construire une maison-conteneur ?

La construction d’une maison-container a le vent en poupe ces dix dernières années. La raison ? Cette solution présente de nombreux avantages. D’abord, le délai des travaux est plus court par rapport à celui d’une maison en bois. En effet, la structure est déjà préfabriquée et ne nécessite pas de fondations. Il suffit de mettre une dalle ou des piliers en béton. Vous pouvez donc économiser jusqu’à 70 % de temps. En plus de cela, les coûts liés à la construction des containers maritimes sont réduits puisque le prix des matériaux est plus abordable. Si vous avez un petit budget, optez pour un studio. Le recours à un architecte n’est d’ailleurs pas obligatoire pour la réalisation d’un plan.

L’architecture des conteneurs a également été conçue pour supporter des charges lourdes. Elle est très robuste et peut résister aux aléas climatiques et même au feu. En plus de cela, ce type de logement assure une bonne longévité à l’instar de la maison en bois (40 ans en moyenne). Par ailleurs, vous avez la possibilité de concevoir une maison à votre goût. Le toit, par exemple, peut être végétalisé. Et pour un effet moderne, il ne faut pas hésiter à ajouter du bardage. Pour le sol, vous avez le choix entre plusieurs types de revêtement. Il s’agit aussi d’une maison évolutive que vous pouvez agrandir au fur et à mesure en fonction de vos besoins. Enfin, c’est une solution écologique puisque les travaux nécessitent peu d’énergie et d’eau.

Construire une maison-conteneur : quel budget prévoir ?

Il est impossible de donner une fourchette puisque le prix d’une maison-container va dépendre de plusieurs éléments à l’instar de la surface habitable, du nombre d’étages, des revêtements du sol et du plafond, du type de fondations, des raccordements aux réseaux d’eau et d’électricité… Le jardin par contre sera facturé en sus.

Néanmoins, nous pouvons toujours vous donner une approximation. Un modèle de 20 pieds neuf peut coûter jusqu’à 2 500 euros tandis que les conteneurs de 40 pieds peuvent être vendus à plus de 8 700 euros. Si vous avez un petit budget, misez sur un modèle d’occasion, accessible à moitié prix.

Si vous avez des connaissances en bâtiment, vous pouvez réaliser les travaux par vos propres moyens. Toutefois, si vous faites appel à un professionnel, il faudrait ajouter dans le devis le coût de la main-d’œuvre. En tout cas, en moyenne, il faudrait prévoir entre 900 euros à 1 200 euros/m² pour bâtir une maison-container non aménagée et entre 1 200 euros à 1 500 euros/m² pour une maison-container aménagée. Si vous confiez la tâche à un architecte, le tarif sera majoré.

Quels sont les inconvénients de la maison-container ?

Malgré leur prix très attractif, les maisons-containers ont aussi leurs revers. Entièrement conçus en acier, les containers offrent un niveau d’isolation moindre. De la sorte, il faudrait un traitement spécial pour améliorer l’isolation phonique et acoustique. Il est possible de réaliser les travaux à l’intérieur comme à l’extérieur. Par ailleurs, les perspectives d’aménagement sont limitées. À vrai dire, il faudrait prendre en compte la dimension allant de 1,86 à 2,40 m. De ce fait, pour optimiser l’espace disponible, il faut étudier en amont l’agencement de l’intérieur. Il existe aussi une autre solution si vous voulez agrandir la pièce : il faudrait découper les containers et les assembler. Pour limiter l’empreinte écologique au cours des travaux, choisissez des containers et des équipements proches du chantier.

Quelles sont les démarches à suivre pour construire une maison-container ?

Avant d’assembler les containers, il existe quelques formalités à réaliser en amont pour éviter les sanctions. Dans un premier temps, vous êtes tenu de déposer une demande de permis de construire auprès de la mairie si la surface dépasse 20 m². N’oubliez pas de joindre à votre dossier un plan détaillé de votre future habitation et une attestation prouvant que la construction respecte la réglementation RT 2012 en termes d’isolation thermique. En fait, la construction doit être conforme à la norme RT 2012 et respecter les règles de l’urbanisme en vigueur (surface, architecture, implantation, hauteur de l’habitation, aspect extérieur, etc.). En cas de non-respect, le permis sera automatiquement refusé.

Attention ! Pour connaitre les règles d’urbanisme en vigueur, il est fortement recommandé de demander un certificat d’urbanisme.

Une fois que vous aurez reçu le feu vert, le récépissé de dépôt doit être affiché sur le terrain jusqu’à la fin du chantier. Et avant l’ouverture des travaux, il faudrait adresser à la mairie trois exemplaires de déclaration d’ouverture de chantier. La fin des travaux doit également être déclarée pour obtenir une DAACT ou déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux. Pour cela, il faudrait remplir le formulaire Cerfa n° 13408*02 et l’envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception.

Combien de temps dure la construction d’une maison-container ?

Entre la préparation des documents et l’achèvement du projet, il faut prévoir en moyenne entre 5 à 7 mois jusqu’à la remise des clés contre 12 mois dans le cas d’une construction classique. Et après avoir obtenu le permis de construire et acheté les conteneurs, le logement sera normalement prêt après 2 mois de travaux (tout comme avec la construction en bois) puisque la plupart des travaux sont réalisés en dehors du chantier. Le raccordement prendra environ deux semaines. Si vous envisagez d’utiliser de l’énergie renouvelable comme le bois ou le soleil, le délai peut être plus long.

Attention ! Les options supplémentaires et les personnalisations des containers peuvent rallonger la durée des travaux. Il peut s’agir par exemple de la présence d’un jardin, d’un balcon ou d’une terrasse. Le toit végétalisé requiert aussi des travaux non négligeables. Une augmentation de la durée des travaux, ainsi qu’une augmentation des prix peuvent donc s’accompagner de la personnalisation et du rajout d’options.

La maison-container est une solution rapide et pas chère qui vous permettra de concevoir un logement à la hauteur de vos attentes en un temps record. C’est d’ailleurs un investissement rentable si vous envisagez de la mettre en location puisque vous n’avez pas besoin de mobiliser une grosse somme pour la construction. Que ce soit pour une résidence principale, ou pour un investissement, le choix de la construction d’une maison conteneur est une option à ne pas écarter.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.