E031 – comment construire rt 2012

Les règles à respecter pour être conforme à la RT 2012

Depuis le 1er janvier 2013, toutes nouvelles constructions individuelles neuves ou extensions de plus de 30 % de la surface déjà existante sont soumises à la réglementation thermique 2012 (RT 2012). Vous vous demandez ce que cette RT impose ? Nous vous expliquons tout le fonctionnement de la RT 2012.

La RT 2012 impose une dépense maximale concernant les énergies. En effet, celle-ci ne doit pas dépasser les  50 kWh/ep/m2/an  (50 kilowatts heures d’énergies primaires par mètre carré et par an).

Afin de restreindre les dépenses énergivores du bâti, 5 postes sont concernés et définis par la RT 2012 :

  • Les matériaux utilisés lors de la construction.
  • L’étanchéité à l’air .
  • Le chauffage.
  • L’eau chaude sanitaire.
  • La ventilation.

Ces 5 postes devront être étudiés afin de ne pas trop consommer. Vous obtiendrez la RT 2012 pour votre projet, si votre bâti répond à 3 exigences :

  • Le Besoin Bioclimatique (BBio).
  • La Consommation (C).
  • La Température intérieure de consigne (Tic).

comment construire rt 2012

Quel est le besoin bioclimatique maximum (Bbiomax) ?

Votre maison devra être construite afin d’optimiser son utilisation et que son besoin bioclimatique soit inférieur au Bbiomax, c’est à dire à l’exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti.

Le besoin bioclimatique est exprimé en points et il caractérise l’efficacité des énergies de votre maison. Il permet de caractériser l’impact de la conception bioclimatique sur la performance des énergies du bâti.

Le besoin climatique conventionnel (Bbiomax) est quant à lui calculé en fonction des caractéristiques du bâti, comme son isolation, son exposition au soleil ou encore sa méthode d’éclairage.

Le Bbiomax prend également en compte :

  • La surface du bâtiment.
  • La localisation géographique.
  • L’altitude.
  • La catégorie CE1 ou CE2 du logement.

Quelle est la dépense d’énergie primaire maximale (Cepmax) ?

Afin de calculer la consommation d’énergie primaire (CEP), c’est-à-dire la dépense maximale annuelle à ne pas dépasser, différents critères sont ramenés au mètre carré tels que :

  • Le chauffage.
  • La production d’eau sanitaire.
  • L’éclairage.
  • Les auxiliaires.

Tous ces équipements doivent être économes énergétiquement afin de ne pas dépasser le Cepmax fixé selon les régions en France de 50 à 65 kwhep/m2/an.

Quelle est la température intérieure conventionnelle maximale (TICmax) ?

Afin de ne pas avoir trop chaud dans votre maison en été, celle-ci doit être isolée des rayonnements du soleil.

La TIC (Température Intérieure Conventionnelle) définit la température que les maisons ne doivent pas dépasser en été pendant une période de chaleur de 5 jours consécutifs. Cette température maximale est de 26°C.

Le but est d’éviter d’avoir à installer un système de climatisation énergivore.

Bilan

Depuis la mise en place des réglementations thermiques (la première date de 1974), les dépenses en énergies des constructions neuves ont été divisées par 2. La loi a prévu de la diviser à nouveau par 3 grâce à la RT 2012.

En respectant ses 3 exigences, votre bâti contribuera à l’amélioration des performances des bâtiments neufs et sera moins énergivore tout en attestant de la prise en compte de la réglementation thermique.

Après qu’un bureau d’étude est effectué un diagnostic, vous bénéficierez de deux documents faisant office d’attestation établie à deux moments clés du processus de construction : au dépôt de la demande de permis de construire et à l’achèvement des travaux.

Ces deux attestations vous permettront de prouver que votre bâti respecte les réglementations énergétiques.

Editeur