E112 – qui fait etude thermique

Qui peut réaliser une étude thermique ?

Depuis janvier 2013, toute nouvelle construction doit répondre à la RT 2012. Il s’agit de la réglementation thermique encadrant les normes du bâtiment.

Plus simplement, c’est un ensemble de normes énergétiques qui visent à diminuer l’impact de l’immobilier sur l’environnement, en limitant les émissions de CO2 par exemple.

Elle s’inscrit dans la loi Grenelle, elle remplace la RT 2005 et limite de façon plus importante les seuils de consommation énergétique tolérés. Limitant aujourd’hui à 50Kwh/m² la puissance moyenne d’un bâtiment, elle oblige à élever le niveau d’efficacité du bâti ainsi que de tous les équipements qui y seront installés.

Tout ceci donne lieu une étude thermique du projet pour en optimiser tout le potentiel énergétique.

Qui fait l'étude thermique ?

La RT 2012

Concrètement, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de l’ensemble des réglementations qui encadrent les nouveaux projets de construction en leur imposant un niveau de consommation par m² et par an. Pour être en conformité avec la RT 2012, il faut respecter un Bbiomax de 50Kwh/m². Cette valeur peut être ajustée selon la région, l’altitude et la fonction de l’ouvrage.

Pour ce faire, plusieurs facteurs vont être décisifs.

Le Bbio (besoin bioclimatique) tient compte de la qualité du bâti et de son isolation, indépendamment des équipements électriques. Il vise à profiter de tout ce que l’environnement de l’ouvrage peut apporter pour en diminuer les besoins énergétiques. Ainsi, on pensera à l’orientation des divers composants (garage au nord, pièces de vie au sud …). La proportion de parties vitrées entrera aussi en compte.

Le Bbiomax encadre le besoin énergétique. On comprend alors tout l’intérêt de tirer parti de l’exposition dans la mesure où on économisera sur le besoin en éclairage d’une maison par exemple. Son seuil oblige à optimiser la consommation électrique et limiter l’émission de gaz à effet de serre.

La température intérieure de consigne (TIC) quant à elle, tient compte de la température maximale atteinte dans une période de plusieurs jours de forte chaleur. Ce critère entend obtenir une ambiance confortable en été sans avoir recours à aucun système de refroidissement.

Si vous vous demandez comment construire en tenant compte de la RT 2012, ou qui doit respecter cette réglementation, sachez qu’il est obligatoire de la respecter pour votre futur logement. L’entrepreneur en charge de son exécution est tenu de fournir une attestation RT 2012 dès le dépôt de demande de permis de construire. Il fournira une autre attestation à la fin des travaux stipulant qu’il a bien pris en compte le cahier des charges. 

Les études préliminaires

Qu’est-ce qu’une étude thermique ?

C’est un ensemble de calculs qui visent à simuler les besoins énergétiques d’un bâtiment en tenant compte de son emplacement, de sa conception et de ses équipements. En opérant une simulation thermo dynamique, le bureau qui réalise l’étude va soumettre un bilan qui retiendra la solution la plus efficace et la moins énergivore possible. Ces études sont nécessaires pour tout projet, elles permettent respecter la réglementation en vigueur.

On comprend facilement à quoi sert cette étude quand on considère la quantité de facteurs qui peuvent rentrer en considération. Compte tenu du niveau exigé pour ce genre de tâche, il n’y a qu’un expert qui puisse faire des études thermiques sérieuses et solides.

Le but de tout cela est de monter un cahier des charges, tant pour les matériaux que pour l’orientation ou l’utilisation de tel ou tel équipement. On obtient une vision globale du projet dès les premiers pas de la conception. Le maître d’ouvrage aura ensuite la responsabilité de respecter l’ensemble des préconisations édictées par le bureau d’étude thermique. C’est pour cela qu’une attestation est exigée avant et après travaux, ainsi le maître d’œuvre se compromet puis atteste avoir pris connaissance et respecté toutes les consignes de la RT 2012.

Un contrôle d’étanchéité intervient à la fin du chantier pour s’assurer de la conformité et de l’efficacité de l’ouvrage.

Un habitat toujours plus performant

Toutes ces mesures obligent à limiter la consommation d’énergie, mais elles encouragent aussi à en produire.

Les progrès en termes d’autoproduction permettent aujourd’hui, d’équiper son logement de systèmes à même de fournir une partie de l’énergie que l’on consomme. Selon la situation géographique, on pourra privilégier le photovoltaïque au photo-thermique, par exemple, ou mettre en place un système de récupération d’eau (pour l’usage des toilettes).

Néanmoins, les contraintes climatiques liées à la localisation n’assureront pas le même niveau de rentabilité pour tous. C’est pourquoi une étude thermique préalable est nécessaire, elle évaluera le seuil d’amortissement des différentes options et déterminera laquelle ou lesquelles retenir.

Aux vues des progrès dans ce domaine, il y a fort à parier que les habitats de demain soient équipés de systèmes intégrés, générant une bonne partie de l’énergie qu’ils consommeront.

La performance au service de l’écologie

N’oublions pas que la RT 2012 s’inscrit dans un esprit de préservation environnementale. Nous ne pouvons plus nous contenter de simplement consommer, il faut le faire de façon responsable.

Toutes ces analyses visent à optimiser tous les aspects de ce que sera votre maison. De par sa conception vous ne solliciterez pas le chauffage en permanence, l’orientation et les parties vitrées vous fourniront lumière et chaleur. Depuis l’isolation jusqu’à situation, tout sera pensé pour tirer parti de chaque élément.

Dans le cadre de travaux de rénovation, la RT 2012 est également en vigueur, sauf cas particulier. Dans ce cas, un test d’étanchéité sera réalisé sur votre maison, par thermographie. A l’aide d’une caméra infrarouge vous visualiserez toutes les fuites dont souffre votre logement.

Si sa construction remonte, vous risquez d’être effrayé de voir la quantité d’énergie transformée en pure perte ! Les ponts thermiques (jointure entre deux étages par exemple) ainsi que les menuiseries et les toitures se révèlent souvent être de vrais gouffres à chaleur, obligeant le chauffage à fonctionner en continu.

Quoi qu’il en soit, vous verrez que cette démarche est nécessaire dès lors qu’elle permet une action sur les points sensibles.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel reconnu, de telles compétences requièrent de vrais experts de confiance. Vous ne voulez pas confier la réalisation de la maison de vos rêves à n’importe qui ?!

Editeur