E096 – quel materiaux pour rt 2012

Quels sont les matériaux conformes à la RT 2012 ?

Vous désirez optimiser la climatisation de votre maison, la réchauffer de façon optimale durant l’hiver, améliorer l’isolation des parois de vos façades tout en recevant des factures moins gourmandes et adaptées à votre style de vie ?

C’est tout à fait possible… et c’est ce à quoi servent les études thermiques !

Réaliser des études thermiques dès la phase de conception de votre projet vous permet en effet de déterminer le rendement énergétique de votre logement, d’identifier ses points faibles, en un mot de faire un audit de l’existant pour de meilleures recommandations.

Découvrez les matériaux les plus couramment utilisés dans les projets bâtimentaires et reconnus comme conformes à la RT 2012.

Les briques creuses à pose traditionnelle : avantages et inconvénients

Les briques creuses à pose traditionnelle font partie des éco-isolants les plus performants de la maçonnerie courante. Dotées d’une gorge verticale et de barrettes horizontales, elles sont idéalement utilisées pour l’élévation des murs intérieurs et extérieurs de maisons individuelles, de logements collectifs ou de bâtiments tertiaires.

Quels matériaux utiliser pour une construction RT 2012 ?

Quels sont leurs avantages ?

  • Elles sont de formes variables et constituées d’alvéoles qui renferment une quantité d’air suffisante, permettant aussi bien d’éviter les déperditions de chaleur que d’assurer une excellente isolation phonique.
  • Grâce à leurs propriétés hygrométriques, elles ont la capacité de protéger la maison de l’humidité et de la moisissure, même en cas d’inondation.
  • Comparativement à de nombreux matériaux de construction, ils offrent la possibilité d’atteindre une réduction de près de 30% du coût de main d’œuvre d’un ouvrage.

Quels sont leurs inconvénients ?

  • La technique de pose des briques creuses n’est plus une technique de construction connue de la plupart des artisans. 
  • Le bilan énergétique de leur fabrication se situe autour de 700 kWh / m: ce qui est assez impressionnant.

Le bois, matériau intemporel : ses principaux avantages et inconvénients

Privilégié aussi bien pour les ossatures de maison que pour la production d’énergie de chauffage, le bois occupe une place importante dans la RT 2012.

Renouvelable et recyclable, il offre en chauffage un supplément de 30% sur la consommation énergétique globale et peut être associé à d’autres systèmes producteurs de chaleur tels que le ballon thermodynamique.

Pourquoi l’utiliser ?

Comparativement à d’autres matériaux, il offre une excellente résistante mécanique. Par exemple, à épaisseur égale, il pèse trois fois moins que l’acier.

Dans le cas de projets d’extension ou de surélévation sur des terrains de mauvaise qualité, il peut vous permettre de réduire considérablement vos coûts, grâce à sa facilité de manipulation.

C’est l’un des matériaux les plus intemporels et esthétiques, qui se décline et s’adapte à tous les styles architecturaux ainsi que leur évolution. Il rend plus chaleureux l’intérieur aussi bien que l’extérieur.

Quels sont ses inconvénients?

Dans certains cas, notamment en été, son inertie (très faible) peut s’avérer constituer un inconvénient du fait de sa légèreté. 

Toutefois, en effectuant un audit thermique, il est possible de trouver de nombreuses solutions palliatives à ce manquement, permettant d’évacuer durant la nuit la quantité de chaleur emmagasinée dans les parois au cours de la journée et d’optimiser leur isolation.

Après une expertise thermique prenant en compte aussi bien les exigences de la réglementation que les particularités de votre logement, il peut, par exemple, vous être recommandé de prioriser certains isolants un peu plus inertes, qui ont la capacité de modifier la trajectoire des pics de chaleur : tout dépendra de l’orientation de votre logement, de sa localisation, etc.

L’acier : avantages et inconvénients

L’acier est un matériau essentiellement composé de fer et d’éléments d’alliage, dont le carbone (inférieur à 2 %).

Il est compatible aux exigences de la RT 2012 et est généralement utilisé pour pallier aux échanges d’air parasites à travers l’enveloppe d’un bâtiment.

Pour quel type de travaux l’acier est-il idéalement utilisé ?

  • Pour la couverture des constructions, où il sert en général de support d’étanchéité pour les constructions à toitures plates ou à faibles pentes.
  • Pour les aménagements intérieurs, où il peut être utilisé pour des cloisonnements entre locaux ou au niveau des façades excessivement soumises au soleil, afin d’optimiser le confort d’été.
  • Pour la protection contre les incendies, qu’il s’agisse de bâtiment collectif ou de bureaux.

Quels sont les inconvénients de l’acier ?

La fabrication et la préparation de l’acier s’effectuent essentiellement en atelier. C’est donc en pièces détachées que les éléments à assembler arrivent sur le chantier. En cas de mauvais choix architecturaux, c’est-à-dire d’incompatibilité fonctionnelle et même esthétique, c’est un investissement qui peut s’avérer coûteux.

Le béton de chanvre : caractéristique et principales utilisations

Qu’il s’agisse de logement collectif, de bureaux, d’hébergement hôtelier ou de commerce, le chanvre est avant tout utilisé pour ses propriétés d’isolation et d’hygrométries.

Contrairement aux idées reçues, sa participation dans la construction de la maison date de plusieurs décennies.

Il est constitué de chènevis de fibres et de chènevotte dont on se sert pour  fabriquer un béton de chanvre utilisé dans l’isolation du sol, de la toiture, ou comme enduit.

Quelles sont les caractéristiques du béton de chanvre ?

Le béton de chanvre est un matériau poreux obtenu en mélangeant de l’eau avec un liant et la chènevotte. Cette caractéristique lui confère d’excellentes propriétés d’absorption acoustique pouvant atteindre un coefficient de conductivités thermiques de 0,9 entre 100 à 200 Hz.

Classé dans la catégorie des matériaux difficilement inflammables, sa capacité à stocker la chaleur est de l’ordre de 1500 joules par kilogramme – kelvin (J/kg/h).

Comment utilise-t-on le chanvre dans le bâtimentaire ?

N’étant pas un matériau porteur, le béton de chanvre est généralement utilisé pour les ossatures de maison. C’est un matériau qui respire suffisamment, ce qui permet de dispenser un logement d’un certain nombre de protections.

C’est un excellent éco-isolant et un régulateur hygroscopique parfaitement conforme à la réglementation thermique de l’existant.

Conclusion

Avant d’envisager d’utiliser un matériau lors de vos besoins de rénovation, nous vous recommandons de faire appel à des professionnels, des spécialistes en économie d’énergie thermique, des thermiciens notamment, afin d’identifier avec soin et plus d’efficacité ce qui conviendrait le mieux à vos maisons.

Si vous désirez obtenir plus de détails sur combien coûte une expertise thermique, cliquez sur ce lien.

Editeur