Travaux et entretien

Bois ou PVC : quel matériau choisir pour une fenêtre de type velux ?

Par Thierry , le 20 juillet 2021 — 8 minutes de lecture
Fenêtre de type velux

Selon la dimension d’une pièce de logement à éclairer, l’utilisation de la lumière artificielle est assez coûteuse. Pour profiter de la lumière naturelle, il est possible d’installer des fenêtres au niveau de la toiture : il s’agit « des fenêtres de type velux ». Ces dernières permettent d’améliorer la luminosité ainsi que l’aération des combles pour plus de confort. Le plus souvent, elles sont en bois ou en PVC. Le velux en bois est écologique et offre une large gamme de coloris. Par contre, celui en PVC résiste aux rayons ultra-violets et aux variations climatiques ; de plus, son prix de revient est raisonnable.

Qu’entend-t-on par fenêtre de type Velux ?

La fenêtre de toit ou « Velux » est une sorte d’ouverture installée au niveau des pentes situées sur la toiture d’une maison. Elle se présente sous forme de source de lumière naturelle et peut s’ouvrir comme tous les autres types de fenêtres. Autrement dit, le velux est principalement utilisé pour améliorer la luminosité, l’aération ainsi que la ventilation au sein d’un logement.

La fenêtre de type velux, également appelée fenêtre de combles, dispose d’une excellente performance énergétique et d’isolation. De plus, elle s’adapte particulièrement à toutes les pentes de la toiture, ce qui signifie qu’elle répond à toutes les exigences notamment en matière d’esthétique.

Lors des travaux d’aménagement ou de rénovation, la fenêtre de type velux est considérée comme une source de lumière. En effet, elle permet d’éclairer les logements ou une chambre située immédiatement sous la toiture d’un édifice.

À noter que les fenêtres en velux peuvent être installées au niveau du rampant.

Les fenêtres de type velux

Comme les autres types d’ouverture, les fenêtres de toiture en velux peuvent être fabriquées en bois ou en PVC. En ce qui concerne le vitrage, elles possèdent les mêmes performances que les fenêtres classiques. Autrement dit, elles peuvent être dotées d’un double ou d’un triple vitrage, d’une isolation thermique et phonique assez élevée.

Selon la pièce dans laquelle elles sont installées, les fenêtres de toit peuvent être munies d’un système de ventilation.

Cependant, le velux peut s’adapter aux besoins spécifiques de chaque pièce et est disponible en plusieurs dimensions. Il est à noter que les fenêtres de toit peuvent être fixes.

Par ailleurs, il existe trois principaux types de velux. À savoir :

Le velux à ouverture par projection

Les fenêtres de toit à ouverture par projection s’adaptent particulièrement à la toiture ayant une pente faible. Son ouverture consiste à pousser le bas de la fenêtre vers l’extérieur. Elles ne sont donc pas encombrantes. C’est la raison pour laquelle elles sont les plus plébiscitées ;

Le velux à ouverture par rotation

Comme son nom l’indique, le système d’ouverture d’un tel type de fenêtre se fait par rotation : il suffit de la tirer vers le bas, et ensuite la pivoter vers un côté. Le plus souvent, il est utilisé en cas de toiture ayant une pente de 91 ° en moyenne ;

Le velux à ouverture latérale

En principe, le velux à ouverture latérale s’ouvre en poussant la fenêtre vers l’extérieur puis sur le côté. Il est connu par sa facilité d’accès avec un niveau de sécurité assez élevé.

Pourquoi faut-il installer des fenêtres de type velux ?

Installer des fenêtres au niveau des combles ou des logements situés sous la toiture permet d’améliorer la luminosité ainsi que l’aération dans une pièce. En d’autres termes, le fait d’installer une fenêtre de type velux offre la possibilité de faire entrer la lumière naturelle dans les combles, et ce, à tout moment de la journée.

Par ailleurs, le principal atout d’une fenêtre située au niveau de la toiture réside dans le fait qu’elle peut facilement s’adapter à toutes les pentes. De plus, elle dispose d’un double vitrage permettant de bénéficier d’une excellente performance en isolation thermique et phonique. Selon le matériau de construction utilisé, le velux dispose d’un large choix de coloris et d’une grande variété de dimensions.

Par contre, la qualité d’isolation offerte par les fenêtres de toit engendre une action magnétique : elles attirent facilement la chaleur. Pour pallier cette situation, il est conseillé d’opter pour des vitrages ayant une épaisseur élevée, car cela permet de contrer les rayons de soleil.

Les fenêtres de type velux en bois : avantages et inconvénients

Dans le cadre des travaux de construction ou de rénovation des fenêtres, le bois est l’un des matériaux de construction les plus connus. En effet, il garantit l’élégance, l’esthétisme ainsi que l’authenticité de votre maison. De plus, c’est un matériau qui offre une vue luxueuse.

L’utilisation du bois lors de la fabrication d’une fenêtre de toit offre de nombreux avantages. Tout d’abord, le bois est un matériau facile à manipuler. Il assure également le côté esthétique des fenêtres de type velux.

Dans le contexte environnemental, le bois s’avère être écologique : c’est un matériau renouvelable. Ensuite, les fenêtres de toit en bois ont une excellente tenue dans le temps, c’est-à-dire qu’elles sont durables. Enfin, les fenêtres de toit en bois sont disponibles en plusieurs coloris. De plus, elles peuvent être personnalisées afin qu’elles soient en harmonie avec l’aspect visuel de votre toiture ainsi qu’avec les autres types d’ouvertures.

En optant pour un bon vitrage, les performances en isolation thermique, phonique ainsi que l’étanchéité (c’est-à-dire sa résistance à l’immersion des gaz ou des liquides) des velux en bois sont particulièrement appréciables.

Malgré ses nombreux atouts, l’utilisation du bois pour la fabrication d’une fenêtre de toit ou velux connaît quelques inconvénients. Le bois est un matériau de construction dont l’entretien s’avère être difficile. En effet, il nécessite un entretien régulier si l’on désire conserver ses aspects, ses performances en isolation ainsi que son étanchéité. L’utilisation et l’achat des produits et accessoires particuliers peuvent être nécessaires pour procéder à l’entretien du velux en bois.

L’un des principaux inconvénients du velux en bois réside dans son coût : le prix de revient des fenêtres de toiture en bois est assez élevé par rapport à celles fabriquées avec d’autres matériaux de construction.

Il est à signaler que les fenêtres de toit ou velux mixtes (celles qui sont fabriquées avec deux ou plusieurs matériaux de construction) sont très rares sur le marché. Par exemple, une fenêtre de toit à la fois en aluminium et en bois n’existe quasiment pas.

Les fenêtres de toiture en PVC : avantages et inconvénients

D’après une enquête effectuée auprès de plusieurs personnes, le PVC s’avère être l’un des matériaux de construction les plus sollicités quand il s’agit de fenêtres (que ce soit pour le velux ou les fenêtres classiques). En effet, le PVC est un matériau ayant une excellente performance en matière d’isolation thermique et acoustique.

Le PVC, associé à un vitrage de bonne qualité, dispose d’une étanchéité appréciable. En somme, les fenêtres de toiture en PVC sont très économiques : elles permettent d’économiser l’énergie au sein d’une pièce.

Ensuite, le PVC est un matériau très accessible. De plus, les fenêtres de toiture en PVC sont faciles à entretenir et ne nécessitent ni produits ni accessoires spécifiques.

Par ailleurs, les fenêtres de type velux en PVC sont moins onéreuses par rapport aux fenêtres de toiture en bois. Elles ont une excellente résistance aux rayons ultra-violets, aux variations climatiques et également aux divers chocs mécaniques. De plus, elles ne rouillent pas.

Néanmoins, les fenêtres de toiture en PVC connaissent également un inconvénient. En effet, elles ne disposent pas d’un large choix notamment en matière de coloris.

Thierry

Thierry possède sa propre agence d’architecture. Il accompagne les particuliers depuis la création des plans de leur logement, en passant par la réalisation des démarches administratives jusqu’à la coordination des différents artisans en charge des travaux.