Travaux et entretien

Quel budget prévoir pour le remplacement d’une porte-fenêtre ?

Par Clémentine , le 21 juillet 2021 — 8 minutes de lecture
Porte-fenêtre

Les portes-fenêtres ont une place très importante pour l’extérieur et l’intérieur d’une maison. Si vous souhaitez procéder à des travaux de rénovation de vos fenêtres, sachez que votre projet nécessite un budget plus ou moins conséquent. Vous devez prendre en compte l’achat des nouvelles menuiseries et le coût lié à leur pose.

Quel budget prévoir pour le remplacement d’une porte-fenêtre ?

Avant de procéder au remplacement d’une porte-fenêtre, 2 types de coûts doivent être pris en compte : le prix d’achat des matériels et le coût lié à son installation.

Le prix du matériel utilisé pour une porte-fenêtre change en fonction de quelques critères : le matériau choisi, la dimension, l’ouverture et le vitrage.

Le matériau

  • L’aluminium : cette matière est adaptée aux grandes baies vitrées. Classé parmi les matériaux haut de gamme, il nécessite un budget important. Il coûte environ 900 € à 1500 €.
  • Le PVC : il offre une isolation thermique et phonique et possède un design attrayant. Son entretien est facile. Pour un coût compris entre 180 € à 300 €, le PVC est le moins cher du marché. Si le volet est intégré, son prix peut s’élever jusqu’à 600 €.
  • Le bois : le prix de cette matière est compris entre 200 € à 550 €. Ce budget dépend de l’essence utilisée pour sa fabrication. Le chêne par exemple a un coût plus élevé tandis que le pin ou le sapin est à un prix plus bas. Pour les bois exotiques, leur prix est estimé à plus de 1000 €.
  • Le mixte bois-aluminium : ce matériau est le plus onéreux de tous. Pour son achat, il faut compter 1000 euros au minimum pour une pièce en 2 vantaux.

La dimension

La dimension a des impacts sur le prix des portes-fenêtres. Dans la plupart des cas, une porte-fenêtre possède un ou deux ou trois vantaux. Les prix sont les suivants :

  • un vantail dont la dimension est de 215X80 : à partir de 180 €
  • un vantail dont la dimension est de 215X100 ou 215X110 : à partir de 300 €
  • deux vantaux dont la dimension est de 215X110 ou 215X120 : à partir de 300 €
  • deux vantaux dont la dimension est de 215X130 : à partir de 350 €
  • 3 vantaux dont la dimension est de 215X240 ou 215X300 : à partir de 500 €
  • 3 vantaux dont la dimension est de 215X300 ou 215X330 : à partir de 650 €
  • 3 vantaux dont la dimension est de 215X360 : à partir de 700 €

L’ouverture

  • À partir de 180 € pour une ouverture battante
  • À partir de 300 € pour une ouverture coulissante
  • À partir de 800 € pour une ouverture à galandage

Le vitrage

  • Un simple vitrage : coûte entre 60 et 80 €
  • Un double vitrage : entre 80 et 150 €
  • Un double vitrage ITR ou VIR : entre 150 et 250 €
  • Un double vitrage feuilleté : entre 170 et 400 €
  • Un triple vitrage : entre 150 à 500 €

Le coût lié à l’installation

Le remplacement d’une porte-fenêtre comporte la dépose de l’ancienne porte-fenêtre et l’installation de la nouvelle. Ces deux tâches constituent chacune, des dépenses. Pour la première, elle est estimée entre 100 € à 200 €. Concernant la pose de la nouvelle fenêtre, son coût s’élève entre 50 et 300 €.

Quelles sont les subventions et aides obtenues pour l’installation d’une porte-fenêtre ?

L’installation ou le remplacement d’une nouvelle porte-fenêtre permet d’avoir des subventions et des aides. Elles peuvent provenir de l’État et d’autres organismes. Il en existe quelques-uns à savoir :

  • MaPrimeRénov : ce type de subvention est un financement provenant de l’État. Elle couvre les dépenses liées à la rénovation qui sont jusqu’à 1000 €. Pour pouvoir profiter de cette offre, les travaux de rénovation doivent être effectués par un artisan de RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), il s’agit d’un remplacement de vitrage d’une maison.
  • L’Eco-PTZ (Économie Prêt à Taux Zéro) : comme son nom l’indique, il s’agit de prêt dont le taux d’intérêt est de 0 % avec une maturité jusqu’à 15 ans. Le prêt est utilisé dans le financement des travaux.
  • Le CEE (Certificat d’Économie Énergie) : cette subvention est accordée par des fournisseurs d’énergie

D’autres aides sont offertes pour la rénovation d’une maison, et principalement pour les portes-fenêtres. Les aides offertes aux familles varient selon leurs revenus. On peut trouver 4 catégories :

  • Bleu : qui est destiné aux familles très modestes
  • Jaune : pour les familles modestes
  • Violet : pour les familles intermédiaires
  • Rose : concerne les familles aisées

Concernant les TVA sur les matériels utilisés pour le remplacement d’une porte-fenêtre, il existe une réduction. Pour une maison qui a plus de 2 ans, la TVA de 10 % est appliquée si la rénovation est effectuée par un artisan. Un taux réduit de TVA de 5,5 % est applicable si cette tâche est effectuée par un artisan de RGE.

Comment choisir une porte-fenêtre ?

Remplacer une porte-fenêtre nécessite la connaissance de certains critères. Le but est d’avoir les matériaux qui conviennent le mieux et de minimiser ses dépenses.

Connaitre la dimension et la forme de la porte-fenêtre

Cette étape consiste à connaitre la taille de la porte-fenêtre à remplacer pour déterminer le budget destiné à cette tâche. Une porte-fenêtre de grande taille demande plus de budgets qu’une petite ; cela change en fonction du nombre de vantail. Une porte-fenêtre disposant d’un seul vantail n’a pas le même coût d’installation qu’une autre avec deux vantaux.

Choisir le matériau utilisé

Le choix du matériau utilisé pour la porte-fenêtre impacte sur le budget alloué à son remplacement. Les qualités des matériaux se différencient à leur prix. Il existe 4 types de matériaux utilisés pour la fabrication de porte-fenêtre, dont le PVC, l’aluminium, le bois, et le matériau mixte bois-alu.

  • Le PVC est une matière simple qui n’exige aucun entretien. Pour son nettoyage, il est possible de procéder à un frottement. Cette matière n’est pas adaptée aux portes-fenêtres de grande taille.
  • L’aluminium est une matière destinée aux grandes portes-fenêtres. Il est solide, robuste et ne rouille pas avec le temps. Aucun entretien n’est nécessaire pour cette matière. Le seul hic concerne sa faible isolation à la chaleur et au bruit.
  • Le bois est une matière noble et possède une grande isolation. De par sa nature, il a besoin de plus d’entretien régulier que l’aluminium et le PVC. Cet entretien est surtout nécessaire si la porte-fenêtre s’expose à une condition climatique difficile (chaleur, grand froid).
  • Le matériau mixte bois-aluminium fait partie des portes-fenêtres haut de gamme. Il allie isolation thermique avec le bois et robustesse grâce à l’aluminium.

Choisir le vitrage

Le choix du vitrage pour une porte-fenêtre est une étape assez délicate. Le vitrage permet une isolation contre les conditions climatiques difficiles et il est une protection contre le cambriolage. Il existe sur le marché différentes sortes de vitrage :

  • Le simple vitrage : c’est le moins cher du marché. Il dispose d’une seule plaque de verre.
  • Le double vitrage : comme son nom l’indique, il comporte 2 plaques de verre. Il est idéal pour avoir une isolation thermique.
  • Le triple vitrage est celui qui possède la meilleure qualité. Disposant de trois plaques de verre, il offre une isolation maximale et est conseillé pour les maisons axées au Nord et à l’Est.

Quelle est l’importance d’engager un professionnel ?

Le remplacement d’une porte-fenêtre peut être exécuté par soi-même. Faire appel à un professionnel tel un menuisier a certains avantages. Le professionnel dispose des compétences nécessaires pour la bonne exécution des tâches de remplacement. À part une facilité d’ouverture et de fermeture de la porte-fenêtre, un professionnel donne des conseils qui sont adaptés à la maison comme la protection, les risques liés au climat. En plus de s’attendre à un travail précis et une bonne finition, engager un professionnel permet d’avoir des subventions pour les travaux réalisés dans la maison.

Quels sont les types de porte-fenêtre ?

La porte-fenêtre ressemble à une fenêtre classique à quelques différences près. Il y a 3 types de portes-fenêtres.

  • Une porte-fenêtre battante qui ressemble aux fenêtres traditionnelles avec 2 battantes. Elle a une ouverture facile. Le petit inconvénient concerne ses vantaux qui sont un peu encombrants.
  • Une porte-fenêtre coulissante : elle possède plusieurs vantaux qui passent par un rail. Elle est facile à installer et demande peu d’espace.

Une porte-fenêtre à galandage : pour ce type de porte-fenêtre, les vantaux entrent à l’intérieur du mur. Elle permet d’avoir un maximum de luminosité et d’ouverture.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.