E091 – que veut dire rt 2012

RT 2012 : objectifs et exigences

Dans le cadre d’une démarche de développement durable, le gouvernement français a organisé en 2007 le Grenelle de l’environnement, une manifestation qui a réuni plusieurs politiques et personnalités publiques, mais aussi les acteurs du secteur du BTP étant donné qu’il est le 2ème contributeur des émissions de gaz à effet de serre.

Durant les deux années qui suivirent l’évènement, plusieurs rencontres, concertations et négociations furent entreprises, afin d’élaborer la loi Grenelle 1 renfermant les premières bases de la RT 2012.

Ces nouvelles exigences viennent renforcer ceux de 2005 en limitant la consommation d’un building neuf dès sa conception, par le biais d’une étude thermique.

Qu’est-ce la RT 2012 ? Quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses exigences ? Pourquoi faire une étude ?

Que veut dire la RT 2012 ?

Quels sont les objectifs de la RT 2012 ?

La réglementation de 2012 concerne les nouvelles bâtisses à usage d’habitation ou de lieu de travail. Elle représente un ensemble d’exigences qui doivent être obligatoirement satisfaites dès la conception de votre demeure.

Une attestation d’étude RT 2012 doit être présentée pour obtenir votre permis de construire et pour certifier la conformité de votre logement par rapport au cahier de charges fourni par le gouvernement.

Que vise la RT 2012 ?

  • Diminuer les émissions de gaz à effet de serre. D’ailleurs, le secteur du bâtiment est responsable de près de 120 millions de tonnes de dioxyde de carbone et autres gaz émis par an.
  • Réduire les consommations énergétiques. En effet, les constructions consomment près de 43% des ressources énergétiques du pays. La RT 2012 définit 50 kWh/m2 comme une limite annuelle, correspondant aussi à une consommation de classe A.
  • Alléger la facture des ménages
  • Améliorer la qualité de vie des citoyens.

Quels sont les principes de la RT 2012 ?

Pour que vos maisons neuves soit certifiées du label RT 2012, vous devez vous adresser à des professionnels compétents et reconnus qui délivreront une attestation prouvant qu’elles répondent bien aux trois exigences suivantes :

1 – Efficacité énergétique minimale

La RT 2012 a introduit un indicateur, Bbio, qui correspond au besoin bioclimatique. Il permet de calculer le besoin minimal de votre construction en termes de chauffage, de refroidissement et d’éclairage.

Il doit vérifier la condition suivante : Bbio < BbioMax, où BbioMax est une valeur définie, selon le type de bâtiments.

Pour mieux l’optimiser, votre bâtisse devrait être conçue, selon l’architecture bioclimatique, tout en prenant en considération son niveau d’isolation et son environnement.

2- Utilisation énergétique limitée

La performance de votre bâtisse est conditionnée par le chauffage, le refroidissement, l’éclairage, la production d’eau chaude et les auxiliaires (pompes et ventilateurs). Tous ces usages permettent de calculer le Cep qui désigne le coefficient d’énergie primaire.

En vue de réduire cette utilisation annuelle, ce coefficient doit vérifier l’équation suivante : Cep < CepMax, où CepMax = 50 kWh/m2

Cette valeur maximale dépend de la région.

3- Confort d’été assuré

Une habitation offrant un meilleur bien-être matériel pendant l’été est celle qui, en forte chaleur, ne nécessite ni ventilation ni climatisation tout en gardant une température ambiante. 

Il est alors important de calculer la Température intérieure conventionnelle (Tic), qui ne doit pas dépasser celle de référence définie dans le cahier de charges établi lors des consultations qui ont fait la RT 2012.

Editeur