E120 – reglementation thermique

Zoom sur la réglementation thermique

Depuis janvier 2013, tout projet de construction doit répondre aux exigences de la RT 2012. Cette réglementation découle de la loi Grenelle et entend encadrer et limiter les émissions de gaz à effet de serre en renforçant l’aspect  »performance énergétique ». Le but de cette démarche est de réduire l’impact écologique du parc immobilier français.

Pour ce faire, une série de critères sont visés afin d’améliorer l’efficacité de tout bâtiment. Une étude thermique, intervenant en amont du projet permet une projection et une optimisation des propriétés énergétiques de tout futur projet.

Les jalons posés par la RT 2012 nous obligent à repenser notre habitat et notre façon de l’intégrer dans son environnement. C’est pourquoi faire une étude thermique est à la fois obligatoire et nécessaire.

Que vous faut-il savoir avant de construire votre maison ?

réglementation thermique

Efficacité avant tout

Ce que vise la réglementation thermique 2012, c’est avant tout l’émergence d’un parc immobilier toujours plus efficace. Le critère d’efficacité énergétique est central dans cette démarche. En s’assurant une implantation et une conception optimales, les bâtiments récents et à venir sont devenus beaucoup moins énergivores.

En limitant à 50 kWh/m² le Bbiomax (besoin bioclimatique), on s’oblige à concevoir des bâtis plus performants et permettant une température intérieure confortable en ne sollicitant qu’au minimum les systèmes de régulations thermiques.

C’est ce que permet l’étude qui vient en amont du projet. A l’issue de ces calculs et de ces projections, un cahier des charges portant aussi bien sur le choix de matériaux que sur l’orientation du bâtiment sera délivré et devra être appliqué à la lettre. Un contrôle intervient en fin de chantier pour vérifier la conformité de l’exécution de ce cahier des charges.

Tout manquement ou négligence devra être corrigé et mis en conformité, sous peine de fortes amendes.

La loi au service de l’écologie

La question de savoir si la RT 2012 est obligatoire ou non est fréquente. Elle l’est pour tout nouvel ouvrage, sauf cas particuliers (bâtiments ouverts notamment). Plus qu’une contrainte, il faut y voir l’assurance de limiter ses factures énergétiques au strict nécessaire.

En plus du bâti et de l’isolation, les équipements électriques sont aussi passés au crible, ils doivent être à haut rendement. Depuis le chauffage en passant par la production d’eau chaude ou la ventilation, chaque appareil doit répondre aux normes de consommation imposées.

C’est le bureau d’étude en charge du projet qui fait la RT 2012. Il délivre une attestation dès la demande de permis qui doit édicter le carnet de route du maître d’ouvrage. C’est ce dernier qui délivre l’attestation RT 2012 à la fin des travaux, qui confirme que les facteurs imposés par l’étude ont été respectés.

On voit ainsi que tous les acteurs de la réalisation et de la mise en œuvre sont impliqués à différentes étapes, assurant la prise en compte de l’ensemble des contraintes et l’efficacité de l’ouvrage.

Ce que signifie la RT 2012, c’est que nous avons conscience qu’il est temps d’agir pour diminuer notre impact environnemental au maximum. Plus qu’une simple obligation, c’est la preuve d’une prise de conscience et de la mise en place des efforts nécessaires pour atteindre cet objectif.

Editeur