E134 – simulation thermique dynamique

Qu’est-ce qu’une simulation thermique dynamique ?

C’est une projection informatique d’une future construction. Sur la base d’une série de calculs, on va modéliser informatiquement l’ouvrage et simuler ses réactions thermiques dans différentes configurations.

On y a recours lors d’une étude thermique. Mais qu’est-ce qu’une étude thermique et à quoi sert-elle ?

Dans le cadre de la RT 2012, obligatoire depuis janvier 2013, il est imposé de réaliser une analyse préalable à toute nouvelle construction. Cette réglementation entend réduire les émissions de CO2 générées par notre parc immobilier, tant durant la construction que l’utilisation de celui-ci. C’est pourquoi l’efficience énergétique du bâti et des équipements est exigée.

L’encadrement de la consommation énergétique des bâtiments est un enjeu dans la diminution des émissions des gaz à effet de serre, c’est pourquoi une réglementation stricte est dorénavant en vigueur.

Simulation thermique dynamique

Pour des bâtiments moins énergivores

La simulation thermodynamique va permettre de modéliser le bâtiment dans son futur environnement et de tirer parti aussi bien de l’orientation que des ombrages naturels disponibles. En ce qui concerne sa structure, un cahier des charges précis viendra édicter le choix des matériaux et leur agencement. Concrètement, elle va tâcher d’optimiser tous les points susceptibles de l’être.

Du fait qu’elle soit obligatoire pour respecter la RT 2012, il est important qu’elle soit réalisée avec soin. La simulation thermique dynamique permet un calcul des déperditions éventuelles selon des formules complexes. Veillez à choisir un bureau d’études compétent, le niveau d’expertise requis exige l’intervention de spécialistes.

Si vous vous demandez encore comment faire pour respecter la réglementation thermique, et bien sachez que cela passe d’abord par cette étape préalable. Votre logement devra consommer moins de 50 KWh/m², un seuil que les constructions anciennes dépassent largement. Cet effort s’en ressentira sur vos factures, les économies sont conséquentes.

La technique au service du confort et de l’environnement

La simulation thermique dynamique porte essentiellement sur l’évolution de la température en fonction des saisons et des besoins énergétiques pour y répondre. En se projetant au fil des saisons, les réactions du bâtiment sont simulées et analysées en fonction de la température extérieure. Le but est d’optimiser la conception pour ne solliciter qu’au minimum les équipements de régulation (chauffage, ventilation, climatisation…).

Pour finaliser le chantier et obtenir l’attestation de conformité RT 2012, un test d’étanchéité sera réalisé sur le bâtiment en chauffe. On contrôlera, à l’aide d’une caméra infrarouge si l’efficacité attendue est au rendez-vous. C’est alors qu’on validera le respect de la RT 2012.

Si vous vous demandez combien coûte une telle étude, sachez que les prix varient entre 250 et plus de 2000 euros. Ce coût n’est rien en comparaison des économies que vous réaliserez sur le long terme. D’autant plus si une source d’énergie renouvelable est incluse à votre projet. C’est une des propositions qui peut découler de l’analyse des données.

Ces apports énergétiques vont bientôt venir équiper systématiquement tout nouvel ouvrage. C’est ce que prévoit la RT 2018, qui entend permettre l’éclosion de constructions produisant plus qu’elles ne consomment.

La sauvegarde de l’environnement ne se fera qu’au prix d’intenses efforts. C’est dans cette veine que s’inscrivent ces réglementations, elles fixent le cap à tenir pour atteindre cet objectif.

Editeur