Jardin & piscine

Quel est le budget nécessaire à la mise en place d’une clôture en PVC ?

Par Clémentine , on 26 juillet 2021 - 9 minutes de lecture
Clôture en PVC

Pour protéger son jardin, la clôture en PVC reste la solution la plus appréciée des professionnels en construction. Par rapport aux clôtures en bois, en grillage et en composite, ce type de grille est plus avantageux. En effet, il est très léger et son installation est plus simple. Mais la principale raison qui attire les professionnels est son tarif. Évidemment, sa mise en place garantit un meilleur prix. Afin d’estimer le budget nécessaire, il convient de bien se concentrer sur les différents facteurs pouvant impacter la facturation de cette clôture.

Quels sont les formats et le prix de la clôture en PVC ?

En réalité, il existe divers formats de clôture en PVC avec leurs propres prix et leurs caractéristiques respectives. L’achat d’une clôture et le prix de l’installation se font par mètre linéaire.

La clôture barreaudée

C’est un modèle classique pour jardin. Celle-ci se démarque des autres par des barreaux (ou des lames) qui sont souvent positionnés verticalement. La clôture barreaudée offre une luminosité optimale grâce aux espacements entre ces barreaux. Leur espacement est souvent supérieur à 3 cm. Mais du côté visibilité, ce format de clôture est dépourvu d’un brise-vue, un élément qui empêche les passants de voir le jardin. Malgré tout, la clôture barreaudée offre un style un peu rustique à cause de sa rusticité et son esthétique simplifiée.

Mais l’installation d’une clôture barreaudée requiert quelquefois une fixation sur un muret. Son prix hors pose varie entre 40 à 70 euros par mètre linéaire. Donc avec une telle fixation, ce prix va sûrement accroître. De toute manière, ce type de format reste le plus abordable de tous sur le marché.

La clôture ajourée

Contrairement à la clôture barreaudée, la clôture ajourée est un format constitué de lames horizontales. Ces panneaux sont séparés de 1 ou 2 cm, les uns sur les autres. Ce type de clôture obstrue l’entrée de la lumière et donc, moins de luminosité par rapport aux clôtures barreaudées. L’un de ces avantages est son degré d’occultation modéré. Néanmoins, aucun rempart indéfectible n’est à la vue des passants. Autrement dit, celle-ci ne dissimule pas complètement la vue, qu’il s’agisse de l’intérieur ou l’extérieur du jardin.

La clôture ajourée offre un style qui se rapproche de celui d’une pergola. Cela étant dit, le prix de celle-ci peut aller de 55 à 95 euros pour un mètre linéaire. Il s’agit notamment d’un prix hors pose et variable selon le niveau de la gamme.

La clôture pleine

Quant à ce type de clôture, il est composé de panneaux pleins qui sont équivalents à une palissade en bois. Tout comme les clôtures en aluminium, la clôture pleine est équipée d’un brise-vue. D’où le gain d’une occultation totale contre les éventuels regards indiscrets. Précisons que ce modèle est caractérisé par des panneaux qui sont collés les uns les autres. Leur position peut être horizontale ou verticale. Mais, il est possible de privilégier des panneaux totalement lisses dont la composition n’est pas issue d’un assemblage de plusieurs lames. Concernant son prix hors pose, celle-ci coûte 55 à 120 euros par mètre linéaire.

La clôture en kit

Ce dernier temps, la plupart des fabricants mettent à la disposition de leur client des clôtures en kits. Constituées de lames PVC avec des supports de fixation, ces clôtures restent intéressantes. Grâce à ce modèle, il n’est plus nécessaire de faire appel à un professionnel pour effectuer la pose. Toutefois, ce type de clôture n’inclut pas toujours tous les éléments de finitions, entre autres la visserie, le chapeau, le fil et le poteau. Le prix hors pose de ce type de clôture en PVC est entre 30 et 60 euros pour un mètre linéaire.

Quels sont les éléments qui impactent le prix d’une clôture en PVC ?

Plusieurs critères jouent un rôle important dans l’estimation du prix global de la clôture en PVC. Afin de trouver ceux qui correspondent le mieux à votre budget, vous devez prendre en compte :

Le coloris de la clôture

Actuellement, les fabricants des clôtures en PVC ont mis à la disposition de leur client une large gamme de couleurs. Évidemment, le prix final dépend du choix du coloris.

  • Le blanc : classique, cette couleur est la plus abordable de toutes. Malgré tout, elle est considérée comme un coloris « bas de gamme ». Et au fur et à mesure, la clôture en PVC blanc a tendance à devenir jaune, à l’exception des modèles traités « anti UV ». Si votre choix s’oriente vers celui-ci, il convient de prévoir un budget de 40 à 120 euros (hors pose) par mètre linéaire.
  • Les autres couleurs : ce sont les gris, le beige, le noir, etc. Comme le PVC est un matériau possédant divers coloris, les fabricants s’efforcent d’offrir des couleurs totalement originales pour ses clients. Concernant le prix hors pose d’une clôture PVC colorée, il varie entre 100 et 180 euros/mètre linéaire.
  • Les imitations : grâce au progrès technologique, ces fabricants ont pu créer des lames en PVC plaxé pour élargir leur gamme de coloris. Ce procédé offre la possibilité de coller à chaud un film avec des teintes ou des textures sur le PVC. De ce fait, il est possible d’obtenir des travées imitant différents types de bois. Pour cette gamme, il convient d’avoir un budget de 120 à 230 euros par mètre linéaire. Le prix de la pose n’y est pas compris.

La dimension de la clôture et l’épaisseur du matériau

Le prix d’une clôture est évalué en mètre linéaire. Donc, chaque ajout de mètre linéaire implique une augmentation de la longueur de clôture. Cela signifie une augmentation de prix, d’où un impact à ne pas négliger sur le plan budgétaire. Cela va de soi, l’épaisseur du PVC joue un grand rôle dans la durabilité de la clôture. Plus ces planches sont épaisses, plus elles deviennent robustes et résistantes. Bien sûr, cette épaisseur influence également le prix.

Type d’installation, finition et tarif de la main-d’œuvre

Deux poses sont choisissables pour peaufiner l’installation : la pose directe sur le sol et la pose en parpaing ou sur un petit mur. La première est plus économique, mais la deuxième engage des frais supplémentaires.

Pour sa finition, la clôture est personnalisable, c’est-à-dire, il est possible de s’inspirer sur des lattes irrégulières, des poteaux à hauteurs variées ou encore des planches biseautées. Il convient aussi d’imiter un aspect en bois au lieu d’utiliser des bois hétérogènes, en optant pour des panneaux sur mesure.

Quant à la main-d’œuvre, voici la bonne option. Étant donné que la mise en place de ce type de clôture est moins difficile que d’autres types en bois ou en aluminium, une dextérité est exigée pour que l’installation soit durable. Donc, au lieu de confier la tâche à un maçon ou un ouvrier amateur, mieux vaut faire appel à un poseur professionnel.

Combien coûtent la pose d’une clôture en PVC ?

Même si l’installation semble commode, faire appel à un poseur professionnel est plus bénéfique pour une meilleure qualité. Le choix du prix de pose devra se déterminer après la comparaison de différents devis. Il est donc recommandé d’effectuer au moins 3 devis pour ne pas tomber à un prix onéreux.

En général, le prix de la pose est entre 20 et 60 euros. Mais ceci peut être varié en fonction de divers paramètres, entre autres les artisans, la région, la dimension de la clôture ainsi que la difficulté du travail.

Tout d’abord, les tarifs fixés par les artisans ne sont pas forcément identiques, d’où la différence du devis d’un professionnel à un autre. Il en est de même pour les régions. En effet, le coût de pose en province française est certainement différent du coût dans le centre-ville. Pour la dimension de la clôture à installer, il faut garder à l’esprit que plus la surface est vaste, plus le devis monte. Et finalement pour la difficulté des travaux, les angles et l’état du sol et du terrain sont les facteurs ayant plus d’influence sur le prix. Logiquement, un sol accidenté ou bien un terrain difficile à accéder peut engendrer un coût plus élevé par rapport à un sol plat et facile d’accès. De plus, il y a aussi de différents angles à mettre en évidence. Ce sont les professionnels qui sont en mesure de fournir les détails ce genre de clôture.

Existe-t-il des frais supplémentaires à prévoir pour la pose ?

Des travaux supplémentaires peuvent s’appliquer et cela pourra aussi impacter des frais additionnels. Parmi ces travaux figurent la construction d’un muret, l’installation d’un portail et tout achat des objets pour la finition.

Pour un petit mur à construire, le coût supplémentaire s’oscillera entre 50 et 280 euros par mètre carré (y compris la main d’œuvre). Si le portail ou le portillon doit avoir la même gamme que les autres ouvrages installés, il faut prévoir de débourser entre 200 et 2000 euros (pose non comprise). Quant aux achats des fournitures de finitions telles que les cache-visseries, le chapeau, le poteau, et bien d’autres, il faut prévoir des budgets supplémentaires. Ceux-ci varient en fonction des nombres et des quantités des fournitures à acheter. À cela s’ajoute l’apport des produits réservés à l’entretien. Parmi ces produits figurent les nettoyeurs de PVC qui coûtent entre 6 à 25 euros.

À souligner que la livraison peut être facturée si la pose doit se faire dans plusieurs endroits. Même cas pour les livraisons en province ou vers d’autres régions.

Clémentine

Clémentine travaille pour un Bureau d’Étude Thermique (BET). Écologiste dans l’âme, sa mission est de favoriser la transition et de la rénovation énergétique de l’habitat. Elle participe activement à la réduction de l’empreinte environnementale des logements.